« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 6 décembre 2009

Petits schémas

 
 
 

7 commentaires:

Zébulon a dit…

Je viens d'entendre sur France Inter un certain Vincent Courtillot qui doit être un ami à vous.

http://www.wikio.fr/news/Vincent+Courtillot

SNalternance a dit…

Un scientifique de qualité qui a lui établi des données fort intéressantes sur le réchauffement de manière transparente.

mafalda a dit…

je ne suis pas encore intervenue sur le sujet du climat, catastrophisme ou pas , il va bien falloir que nous modifions nos façons d'agir si nous voulons que toute l'humanité profite des richesses de notre planète, qu'il ya ait une meilleure répartition Nord/ Sud, un autre modèle de développement non basé sur le capitalisme et la surconsommation

donc Jean-Louis, vous niez le phénomène de réfugié(e)s climatiques? ah oui, c'est vrai, la France ne doit plus être le supermarché de l'asile

Zébulon a dit…

oui il a été plutôt convaincant je trouve. Ceci dit je me fous de ce sujet. Ce n'est que pour amuser la galerie et la galerie s'amuse d'ailleurs ...

SNalternance a dit…

Mafalda,

Pouvez-vous me citez un mouvement précis de réfugiés climatiques : lieux et circonstances du départ , nombre de personnes concernées, etc.?

La répartition de l'usage des richesses entre le nord et le sud et plus simplement le développement des pays les plus pauvres est justement en train de se faire dans ce cadre capitalisco - libéral auquel vous répugnez tant; ne me dites pas que vous voulez vous aussi arrêtez cette évolution qui sort des milliards d'homme de la misère !
Une exception partielle, l'Afrique, mais justement c'est le continent le moins touché par le désengagement de l'état et ou la rente prélevait par les dirigeants est la plus forte !

Quant à la surconsommation ...

Zébulon a dit…

Pour ou contre la thèse du réchauffement ?
Bof... J'ai un ami qui faisait sa thèse de physique sur les frottements mécaniques. Je trouve ce sujet plus distrayant et plus bucolique. Pas vous ?

SNalternance a dit…

Zebulon,

Le problème n'est pas tant le réchauffement récent, mais non sans précédent et peut être bientôt oublié, que la prétention que l'action de l'homme en est la cause plutôt que des phénomènes naturels récurrents depuis longtemps !