« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 20 décembre 2009

A marquer d'une pierre blanche

Je suis, pour une fois, d'accord au moins sur quelques thémes avec un écclésiastique ;
 
le cardinal André Vingt-Trois, déclare au sujet de Copenhague et des Chauffards
Pendant longtemps, on a reproché à l'Eglise de brandir les feux de l'enfer pour obliger les gens à vivre autrement. Aujourd'hui, la médiatisation unilatérale du catastrophisme est censée nous inciter à vivre autrement. Je suis sceptique sur ce chantage à la mort par lequel on essaye de répandre la bonne parole.
 
C'est cela qu'on doit appeler la lucidité !
 
Sur l'identite nationale :
Cela dit, il n'est pas illégitime de se demander comment nous nous reconnaissons membre d'une communauté nationale et quels points de repères nous sommes capables d'énoncer. Depuis l'occupation romaine, une des forces de la nation française a été sa capacité, non pas d'absorber mais d'intégrer des populations qui se reconnaissent dans ce qu'est la France. Dans la première moitié du XXe siècle, l'immigration européenne a été intégrée, parfois dans la douleur. Et au final, l'intégration maghrébine des Trente Glorieuses n'a pas été si mal réussie. Mais si la France a eu la capacité d'intégrer des identités différentes, cela s'est fait sur un projet. La question de l'identité nationale est donc celle du projet qui peut faire l'unité des Français.
 
J'en boirais preque du petit lait bien que dans mon pays le petit lait, on le boit pas, on fait du sarrasson avec !
 
Au fonds je considére qu'un ministre du culte n' a rien à dire, dans un journal, sur les questions politiques du moment.
Cela vaut pour tout les cultes et tout les niveaux
mais l'occas était trop belle !
 

2 commentaires:

Zébulon a dit…

En lisant les quelques mots de ce catho, je me disais justement : qu'est-ce qu'on a en foutre de son opinion à lui ? Vous m'avez précédé par votre conclusion. Ce qui ne vous empêche pas d'avoir cru bon publier ses propos. Pourquoi ?

Que pensez-vous des propos de Juppé ? (http://www.marianne2.fr/Identite-nationale-Juppe-met-les-pieds-dans-le-plat_a183064.html).

Vous tournez vous-même autour du pot. La preuve, ce nouvel article de votre nouvel ami catho !

Juppé pose la question simplement, voire droitement.

Qu'est-ce qui fait si peur dans l'islam dans vos têtes ? Ca mériterait une psychanalyse de groupe tout ça je pense.

Vous savez à quoi ça me fait penser tout ça ? A tous ces aigris Nazairiens qui au nom de la liberté, de l'authenticité, de la verdure et de l'écologie et surtout du Chacun-sa-merde passent leur temps à vanter les mérites d'antan et sont incapables de vivre au présent et encore moins de se projeter dans le futur.

C'est pour moi exactement la même chose, c'est à dire le même réflexe. Le réflexe animal.

Excusez-moi de vous éloigner de la politique nationale ou internationale que vous semblez affectionner ici alors que vous êtes un élu local et vous avez à plusieurs reprises reprocher à la majorité locale d'émettre des voeux ou des propos qui n'avaient pas de portée locale.

Oui je sais Jean-Louis, j'ai raison sur ce coup... vous parlez d'identité NAZIONALE, de Réchauffement PLANETAIRE, etc ... mais rien, presque rien sur les autres sujets. Même sur le Plu vous vous taisez en séance !!!



"Le promeneur qui longe la côte ne pilote pas le bateau qui dérive mais il voit qu'il dérive contrairement au pilote du bateau qui ne le voit pas... "(ça pourrait presque faire un proverbe chinois ce truc non ?)

SNalternance a dit…

Le sarasson : proche du fromage blanc, est tiré du babeurre (petit lait résultant de la fabrication du beurre) par précipitation avec de l'eau bouillante, les grains de sarasson formés sont ensuite récupérés par égouttage. Consommé frais, il est assaisonné aux herbes (ciboulette, éventuellement ail, sel et poivre) et accompagne les pommes de terre cuites à l'eau ou à la vapeur.
À Lyon, on appelle alors cette même préparation, mais avec du fromage blanc: la cervelle de canut.