« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

lundi 24 décembre 2012

Minuit, Chrétiens

Adolphe Adam lui-même appelait son noël " la Marseillaise religieuse " ! Dès 1864, on écrivait dans la Revue de musique sacrée : "Le Noël d’Adolphe Adam a été chanté dans beaucoup d’églises à la messe de minuit... peut-être ferait-on bien de renoncer à ce morceau dont la popularité est devenue de mauvais aloi. On le chante dans les rues, dans les salons, dans les cafés-concerts. Il dégénère et ravale. Le mieux est de le laisser faire son chemin loin du temple, où l’on peut fort bien se passer de lui. " Près d’un siècle plus tard, le musicologue Auguste Sérieyx dénonçait toujours les maîtrises, les chantres et les organistes " qui font retentir nos églises de pareilles élucubrations " et les pasteurs " qui les tolèrent ou les encouragent. " Mais fi que tout cela car tout jugement de valeur est inutile : ce chant a plu dès sa création en 1847, a traversé deux siècles sans perdre une once de sa popularité et s’apprête à rentrer dans un nouveau siècle avec toujours autant de succès !"
lire la totalité de cet article passionnant sur l'origine d'un chant de Noël Français qui a fait le tour du monde !

Minuit ! Chrétiens, c'est l'heure solennelle
Où l'homme Dieu descendit jusqu'à nous
Pour effacer la tache originelle
Et de son père arrêter le courroux
Le monde entier tressaille d'espérance
A cette nuit qui lui donne un sauveur
Peuple, à genoux, attends ta délivrance
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur ! {x2}

De notre foi que la lumière ardente
Nous guide tous au berceau de l'Enfant
Comme autrefois, une étoile brillante
Y conduisit les chefs de l'Orient
Le Roi des rois naît dans une humble crèche
Puissants du jour, fiers de votre grandeur,
A votre orgueil c'est de là qu'un Dieu prêche
Courbez vos fronts devant le Rédempteur ! {x2}

Le Rédempteur a brisé toute entrave
La Terre est libre et le ciel est ouvert
Il voit un frère où n'était qu'un esclave
L'amour unit ceux qu'enchaînait le fer
Qui lui dira notre reconnaissance ?
C'est pour nous tous qu'il naît, qu'il souffre et meurt
Peuple, debout ! chante ta délivrance
Noël ! Noël ! chantons le Rédempteur ! {x2}

Les caractères gras attirent volontairement l'attention sur le détournement de sens patriotique que nos parents donnèrent à ce chant dans les années quarantes !

interprété par les frères jacques sur youtube
Écouter aussi ici

Aucun commentaire: