« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 16 janvier 2010

Le titre était enjoleur : "le Système Batteux"

L'"Express" et la succession du "Maître de la ville"
 
On pouvait s'attendre, à l'issue d'un long entretien avec Pierre Yves Lautrou, à une analyse de la situation de la ville, à une réflexion sur les facteurs d'une telle longévité du maire et d'une telle concentration du pouvoir entre ses mains : espoir déçu !
À croire que notre ville ne mérite pas une réflexion poussée ou bien est-ce plutôt qu'il est plus facile et consensuel de parler de la succession ou plutôt des successeurs possibles ?
 
Un point intéressant toutefois ; tous les interrogés, et le premier intéressé lui-même, qualifient d'autocratique le système de pouvoir en place .
Unir les oppositions de la droite à la gauche pour rétablir les mœurs républicaines dans le fonctionnement de la cite (Ville et Carene) : un beau projet de rassemblement auquel nous serions ravis de participer s'il était enfin compris, à droite comme à gauche, que seule la défaite du PS libérera les énergies de notre cité.
Malheureusement, les événements de ces derniers mois montrent que les réflexes de pureté idéologique pour certains, de clans ou de quête de place pour d'autres, empêcheront une union dans l'intérêt de la cité.
 
Quant au projet pour Saint-Nazaire des potentiels premiers magistrats socialos, on ne saura rien pour l'instant.
Gageons que pour l'emporter devant la section socialiste, ces messieurs feront surenchère de positions gauchistes ; il leur sera difficile, ensuite, de revenir sur terre pour présenter quelque chose de nature à dynamiser l'électorat, mais devons-nous nous en plaindre ? Cela pourrait se révéler favorable à un vrai changement.
 
En attendant cette échéance, nos partis politiques, leurs élus, militants se disputeront des places plutôt que de tenter de comprendre le rejet par notre peuple de leur propositions.
"Jusqu'à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ?...
 
 
Sans rêver, ne pourrait-on pas concevoir qu'il y ait, une entente de tous, PS inclus, sur quelques dispositions qui feraient l'objet d'une charte (c'est à la mode) pour le prochain mandat ; par exemple et sans exhaustivité :
1) le Maire ne sera pas le président de la Carene, les vices présidents ne seront pas adjoints du maire et ceux-ci ne seront pas délégués à la Carene
2) le maire et le président de la Carene n'occuperont aucune fonction dans d'autres collectivités territoriales
3) le nombre d'adjoints et de délégués auprès des dits sera réduit
4) les commissions municipales seront réunies indépendamment de la tenue des conseils et en sus ; elles ne seront pas présidées par un membre de l'exécutif sauf obligation légale ; les décisions, les projets de l'exécutif y seront présentés.
5) le maire réunira en dehors du bureau municipal, une conférence des présidents de groupe chaque mois pour les tenir au courant de l'évolution de l'action et des projets municipaux
6) l'opposition présidera  une commission
7) chaque année, l'opposition pourra déclencher une commission d'enquête dont elle choisira librement l'objet, assurera la présidence, le rapporteur appartenant à la majorité
etc.
 
 
 

9 commentaires:

mafalda a dit…

1 bis) les élu(e)s de la Carène seront élu(e)s par les citoyens et l'opposition y sera représentée

le non-cumul des mandats ne sera pas qu'un principe. Ce n'est pas très UMP, ça, le non-cumul des mandats!! quand on voit le cas de Woerth, c'est la première fois que dans une démocratie, le ministre du budget est aussi le trésorier du parti au pouvoir. Plus que l'accumulation de mandats territoriaux, ce cumul met en danger la démocratie!

Loin du pouvoir autocrate, il y a eu un processus où toutes les forces du conseil municipal pouvaient s'impliquer mais l'opposition de droite n'a pas jugé bon de le faire(vaguement vu une représentante du modem au séminaire et une autre à une conférence-débat): le Projet Educatif Local. Comment évoquer l'avenir de notre cité si vous ne vous préoccupez pas des jeunes? Quel projet pour la ville si vous écartez un cinquième de sa population?

SNalternance a dit…

Bonsoir, Mafalda

Ce n'est pas le cumul des mandats qui est visé mais le cumul des fonctions exécutives territoriales ; ce n'est pas une position de principe mais une proposition locale pour déconcentrer le pouvoir à un moment donné; ton 1 bis sera normalement la conséquence de la nouvelle organisation des collectivités ; donc je ne l'ai pas prévu mais ce n'est pas gênant de le mettre ; Ce qui serait intéressant c'est qu'effectivement un dialogue puisse s'amorcer autour de ma suggestion dont je promets de n'être qu'un humble facilitateur si elle est agréée.

J'aime bien Woerth et au moins les choses sont elles claires, connues et sans ambiguïté! je n'y vois aucun danger pour la démocratie.

Le projet éducatif local fait partie de ces procédures planificatrices que la gauche adorent, qui permettent de mettre de la politique dans tous les rouages de la société sans aucun résultat pratique pour les concernés : Les actions efficaces seraient mises en place plus vite et certaines mesures idéologique évitées.
Néanmoins j'aurais suivi de plus prés ce processus si je n'avais eu d'autre soucis plus personnels.

Je viens d'avoir un appel de Bonnafé qui souhaitait que je soutienne sa candidature aux régionales ! Il déclare par ci par là que la liste d'opposition se fera autour de lui en 2014 : une belle continuité dans l'effort !

mafalda a dit…

je ne comprends plus rien, je croyais qu'il lorgnait du côté de Kevin. représentant du "nouveau centre" sur notre ville? surtout représentant de son nombril...

Sur le PEL, votre positionnement est encore une fois édifiant: la politique est dans tous les rouages de la société puisque la politique c'est la vie de la cité. le PEL , c'est aussi comment on partage l'espace de notre cité avec toutes les générations pour vous qui êtes plus féru d'urbanisme que moi!
donc , et je déforme surement vos propos ou en fais une mauvaise synthèse: la collectivité ne doit rien proposer en matière éducative et laisser aux boîtes privées l'éducation non informelle?
ce sera ainsi plus efficace?

SNalternance a dit…

Mafalda,

"la politique est dans tous les rouages de la société puisque la politique c'est la vie de la cité"

C'est justement cela que je conteste fortement, non pas au sens philosophique de la réflexion du citoyen sur sa cité mais au sens tactique où parti , militants et institutions interviennent dans tout et n'importe quoi !
Ils provoquent en général, malgré des dépenses considérables, l'inverse de ce qu'ils disent rechercher.
Ke l'ai vécu toutes ma vie professionnelle dans les transports où les politiques après avoir créée les conditions institutionnelles ( ce qui est leur rôle) par le versement transport et les PTU, du maintien économique du SP de transport, en se mêlant tant de l'organisation de détail des prestations que du fonctionnement des entreprises, aboutissent dans la pratique à ce que jamais le rôle des transports collectifs dans les déplacements n'a été aussi bas (je ne vise aucune agglo ou aucun camp en particulier)

Delon a dit…

bonjour jean louis,

j'ai acheté et lu le reportage, il est assez "creux", mais le but est de vendre, par contre la page de l'opposition ne montre pas une unité de groupe, tu as dit ce que tu avais à dire, mais c'est une publication nationale,et...notre image va en eux de prendre un "coup", mais bon cela ne tenais qu'à tes "larrons" de faire bonne figure afin de sauver un peu les apparences, et de pas étaler sur la place public nos différents aux yeux de tous, enfin..

par contre maude et christian, auraient pu choisir un autre lieu pour la photo, on dirait une "prison", la photo aurait plus porteuse au jardin des plantes, au sur le front de mer...donner un clicher touristique, environnemental, d'espace et non confiné dans un lieu chargé d'histoire et plein de malheurs...

sinon comme tu dis, le titre est enjoleur, mais le contenu très décevant...

C. Bertin a dit…

L'express nous a déjà apprit comme par le passé (voir les éditions antérieures sur les élections) que
quoique disent les différentes oppositions du maire,rien n'est mieux que la gauche pour St Nazaire.
Le peu de cas qui est fait des différentes interview de ceux qui(en dehors des gens de gauche et prétendants à la succession)ont put apporter une autre analyse du pouvoir et de ses conséquences sur
notre ville ont été largement ignorés voir carrément ignorés. En effet il est à parier que toi même
n'a pas du te contenter de ces quelques mots qui t'y sont attribués. Nous non plus d'ailleurs !
Ce qui est désolant dans toute cette affaire et j'en suis particulièrement attristé c'est de voir combien de chemin reste à faire pour que cette droite Nazairienne soit enfin debout prête à affronter la gauche. Notre potentialité à gagner sur la ville s'estompe de plus en plus. Ils nous appartenaient de faire revivre cette droite:le résultat est pitoyable! et encore ce n'est sans doute qu'un doux euphémisme compte tenu du résultat. Je reste confiant en l'avenir de la droite à condition que chacun à sa place respections les autres dans ce qui est leurs démarches actuelles ou à venir. La gauche fait bloc pour garder la Région et les autres instances territoriales:ne leur mâchons pas le travail!!
Le dernier interview de Batteux sur la 3 jeudi soir augure d'un combat sans merci contre notre gouvernement concernant l'avenir des chantiers et là je pose la question: quelle réponse le gouvernement va t'il apporté à ce problème qui s'il n'est pas résolu, va nous couter :La Région!!
C'est ensemble que nous devons réagir pas séparément et avec l'aide des politiques de l'U.M.P .

Zébulon a dit…

c'est beau les retrouvailles....

Anonyme a dit…

..."Bonnafé: la liste d'opposition se fera autour de lui en 2014"....
Comment pourrait on suivre Mr Bonnafé à la tête d 'une liste d'opposition alors que lui même aux dernieres municipales demandait par voie de presse avant le 1er tour de voter BATTEUX!!??
EXCLUE DE L UMP,rejeter du MODEM,et repousser du PS.Il n a trouver que le NOUVEAU CENTRE pour le prendre!Celui N'avait peut être personne à mettre sur SAINT NAZAIRE,?????

SNalternance a dit…

Zébulon,

Les retrouvailles, les retrouvailles...c'est vite dit !

Où voyez-vous que CB reconnaît ses erreurs de jugement et de déclarations dans la presse ?

Je suis pour le salut du pêcheur, mais après confession ; quant à l'absolution, elle nécessite, c'est bien connu, un vrai regret de la faute commise et là, je ne vois rien.