« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

mercredi 13 janvier 2010

Editorial de notre groupe paru en janvier

 
Le 20° édito, parution en janvier 2010, remis le 16/12, est rédigé par Christian Bertin.
Afin de ne pas envenimer une situation déja tendue, j'ai laissé figurer ma signature ce qui ne sera plus le cas à l'avenir et dés le prochain editorial de février qui sera rédigé par Maud Cascino qui avait déja écrit celui paru en novembre  "Mixité sociale : de l'image d'Epinal à la réalité."
Le dernier écrit par mes soins est celui sur "La réforme de l'impôt local sur les entreprises." distribué avant Noêl.
 
Jean Louis GARNIER
 

8 commentaires:

Zébulon a dit…

je l'ai pas lu ce texte de béber! il dit quoi ?

SNalternance a dit…

Texte de Bertin BM en cours de diffusion
Tous aux abris citoyens : le Conseil Général et le Conseil Régional ne vont plus avoir de sous ! Ils ne pourront plus « nous offrir » les routes, les écoles, les lycées et que sais-je encore ? Eh oui ! vous avez vu comme nous cette pub ? Ces messieurs nous font croire que tout cet argent sort de leurs poches. Ne serait-ce pas nos « impôts » ou alors nos Elus sont de grands mécènes ? De cela, nous en doutons fortement. Ah, cette suppression de la Taxe Professionnelle fait décidément couler beaucoup d’encre.
Nos très « chers élus » ne devraient-ils pas modérer leurs dépenses de communication et de dépenses de fonctionnement avant de crier au scandale ? Nous pensons d’abord aux Nazairiens qui attendent du boulot, et pour la majorité qu’elle prenne le parti de faire venir de nouvelles entreprises pour enrayer la dégradation de l’emploi dans notre ville et la CARENE. Car quoiqu’en disent vos élus de gauche, peu de choses sont faites pour leurs installations. Que dire du nombre d’emplois créés pour nos chômeurs des Zones Franches Urbaines et ce malgré les déclarations, les satisfecit et de l’aveu même de vos responsables de quartiers « ZERO » emploi créé. Il y a matière à réflexion ?
Et toutes ces dépenses pour la base sous-marine, n’y aurait-il pas eu autre chose à faire avec ces budgets ?
Enfin, le Théâtre : diantre l’ancienne gare transformée !!! Rendez-vous compte : nous sommes la seule ville de France à avoir encore des ruines de la dernière guerre ! Faut le faire !

Nous vous souhaitons une très bonne et heureuse année 2010.

Zébulon a dit…

J'aime bien la fin sur le théâtre et les ruines... Ca montre que Béber gagnerait à voyager un tout petit peu ! Y a même des ruines du néolithique et du paléolithique par endroits ! dites-lui il sera moins con !

Pour le reste, c'est du pompage de l'ump version régioanales. Rien de plus, rien d'intéressant, rien de surprenant.


En plus de tout ça, c'est vraiment mal écrit. Au moins, il a le mérite d'avoir des marges de progression le Béber ...

mafalda a dit…

alors vous avez choisi le prncipe de la garde alternée pour l'édito?
effectivement ça sent les régionales mais l'édito du PS est du même accabit

mafalda a dit…

oh la faute, impardonnable,"du même acabit" à force de voir des fautes partout, je me laisse contaminer, enfin c'est moins grave que de se faire contaminer par la majorité

SNalternance a dit…

Mafalda,

Contaminée par la majorité ? PS ?
mais vous êtes vaccinées, non ?

Mafalda, faut que je vous fasse un aveux : je suis favorable à une réforme de l'ortograf à l'espagnol toutes les lettres écrites se prononcent et rien d'autre !
Je sais c'est une grave maladie pour un homme de droite éduqué qui est plus est, latin grec etc.
En attendant ce jour, j'ai adhéré au comité de défense du point virgule ;

Pstt! : Vous avez vu que Zébulon était en photo sur le BM mais on dira pas sur quelle page pour conserver son anonymat précieux; c'est pas à nous que cela arriverait!

SNalternance a dit…

J'avais oublié de soumettre à la critique un vrai éditorial de gauche : celui de Maud Cascino dans le BM de novembre 2009 ; le voilà :

Mixité sociale : de l’image d’Epinal à la réalité

Au début du conseil municipal du 18 7.09.09, nous a été projeté le clip de La Relève, clip impliquant de jeunes nazairiens. Du rap bien enlevé qui fait le triste bilan de leur vie dans les quartiers ouest.
Et l’on découvre que la réalité est loin d’être aussi idyllique que celle que nous sert depuis des années la majorité en place. A travers ces textes, ces jeunes attirent notre regard sur le malaise qui est le leur : « les halls crades de plus en plus, squattés par nos frères, pourris par nos merdes, (…) et notre quartier détruit par le maire. Ils veulent améliorer la ville mais pas notre niveau de vie (…) rien à foutre de c’qu’on vit ».
Les projets de rénovation sont en route, sur le papier cela ressemble à une image d’Epinal, de belles rues arborées, des espaces de vie où jouent des enfants, des voies dégagées, un quartier où tout le monde vit en harmonie…mais voilà la réalité vue par ces jeunes des quartiers ouest est toute autre et pour eux rien ne change «(…) marre de toutes vos promesses (…) nos joies nos douleurs, toujours les mêmes à cette heure »
Quel espoir leur est donné ? Le fait d’abattre des tours ne suffit pas à apaiser leurs doutes. «On est là devant toi, tels des soldats au combat » Ce mal être qui est le leur est palpable. Que signifie pour eux la rénovation urbaine ? Ce n’est pas ça qu’ils attendent de notre ville. A travers leurs textes ils nous demandent d’ouvrir les yeux, de les regarder tels qu’ils sont.
A quand des projets qui leur donneront envie d’avancer, d’abattre les murs contre lesquels ils se brisent ?

J'ai d'abord cru que c'était l'opposition socialo qui critiquait un maire de droite !
mais non cela est paru sous notre signature collective.

Cela devrait lui permettre d'être en bonne place sur une liste de droite aux régionales, non ?

Zébulon a dit…

Zébulon n'a pas demandé à être en photo et l'a découvert comme vous.
Zébulon n'aime pas être en photo.
Zébulon a d'ailleurs engueulé les fautifs mais néanmoins amis qui font du très bon boulot côté photos.

Zébulon ne se cache pas, il ne pense pas que son nom à quelconque importance par rapport à ce qu'il peut dire ou penser (ou ne pas dire et ne pas penser). Zébulon aime s'exprimer en toute indépendance et essaie alors de n'impliquer ni ses camarades de boulot ni de parti dans les conneries qu'il pourra dire ici ou ailleurs.

Alain Zébulon !