« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 18 mai 2014

Parrainage de Faycal Boutiba

Il ne s'agit pas d'un problème de droit, ni d'un problème humanitaire, encore moins de charité ou de respect de la liberté de conscience mais de politique  tant étroitement partisane que plus fondamentale: les socialistes en mettant en avant ce cas, maintenant, font  de la provocation au profit du FN, peut être, mais surtout, ils poursuivent une politique qui détruit notre système de protection sociale dans un premier temps en le surchargeant sous le poids d'une immigration sans contrôle, puis dans un second temps, menace tout ce qui constitue la nation !


Des millions d’algériens sont en danger et quelques centaines de mille en danger imminent; devons-nous pour autant les accueillir tous sur notre territoire et prendre en charge les frais de leur vie et de leurs éducations ? 
Sinon pourquoi accepter celui-ci plus qu'un autre ? 
La situation que décrit M. F.B., si ses propos ont été vérifiés, est-elle plus remarquable que celle d'un ou d'une autre car il me semble que ce sont les femmes, et spécialement les non musulmanes, les plus menacées là-bas ? 
Acceuille-t-on demain tous les chrétiens nigérians* victimes de la reprise de l'esclavagisme musulman ? 
Si la municipalité nazairienne veut se monter réactive qu'elle intervienne au profit de cette jeune mère soudanaise condamnée à mort pour une soi-disante apostasie!
L'évolution dramatique de la plupart des pays musulmans, où l'argent du pétrole soutient les interprétions les plus rigoristes, ne peut en rien être réglé par l’accueil sur notre sol, bien au contraire. 
Ce n'est pas non plus à nous chrétiens, agnostiques ou athées, d’occident ou d'ailleurs, de décréter du contenu de l'islam, mais à ceux qui s'y reconnaissent! 
Maintenir nos valeurs et nos traditions, spécialement à l'égard des femmes, est notre devoir. Il faudra le rappeler à cette municipalité.

voir l'article dans Saint-Nazaire-infos

*  Je ne néglige pas les syriens ni les coptes dont les jeunes filles se font enlevées pour être violées et converties de force

Aucun commentaire: