« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 3 mai 2014

La profession de foi de "Sens commun"



La droite que nous voulons s’empare des sujets de société

Elle ne les abandonne pas à la gauche par faiblesse ou crainte de divisions
Elle ne les remet pas à « plus tard », n’en fait pas une question secondaire
Elle ose le débat, les prises de position claires et fermes

La droite que nous voulons défend une économie au service de l’Homme

Elle ne renonce pas à la protection des plus vulnérables, ne perd jamais le sens de la mesure
Elle ne se résigne pas à la fatalité du chômage et soutient partout l’entreprenariat
Elle est réaliste et pragmatique sans être cynique ni matérialiste

La droite que nous voulons protège l’école dans sa mission première : instruire

Elle n’accepte pas que les savoirs fondamentaux soient négligés au profit d’un « pédagogisme » idéologique et démagogique
Elle ne laisse pas l’État se substituer aux parents dans l’éducation de leurs enfants
Elle promeut le mérite, l’excellence, et vise l’épanouissement de chaque talent

La droite que nous voulons travaille à la cohésion nationale

Elle ne confond pas inclusion et insertion, met en place une authentique politique d’intégration (respect des lois, de la langue et de la culture françaises)
Elle ne craint pas d’accueillir l’étranger dans sa richesse mais sait réguler les flux migratoires en fonction des intérêts nationaux
Elle préserve l’unité du pays et la paix sociale

La droite que nous voulons garantit une laïcité apaisée

Elle ne tolère pas les atteintes à la liberté de culte et aux croyances des uns et des autres
Elle n’exacerbe pas les tensions interreligieuses par des mesures discriminantes et stériles
Elle assume l’héritage judéo-chrétien de la France et de l’Europe

La droite que nous voulons se bat pour une Europe vraiment démocratique

Elle ne permet pas l’adoption de textes que ses électeurs rejettent massivement
Elle n’oublie pas d’où vient la légitimité des institutions européennes et respecte les nations
Elle restructure l’Union Européenne pour redonner sa place centrale au citoyen

La droite que nous voulons œuvre à une écologie réelle

Elle ne sacrifie pas l’avenir au profit du productivisme présent
Elle ne choisit pas la solution de facilité, les mesures médiatiques mais superficielles
Elle conçoit l’écologie comme un tout, aussi bien environnemental qu’humain

La droite que nous voulons fait de la culture une priorité

Elle n’en laisse pas le monopole à une gauche élitiste
Elle n’hésite pas à embrasser le numérique et à encourager l’innovation
Elle revalorise notre héritage culturel, vecteur de rassemblement et de rayonnement de la France

La droite que nous voulons porte une vision sur le long terme

Elle ne sacrifie pas son honneur et sa réputation aux calculs électoralistes
Elle ne légifère pas par émotion et ne cède pas aux modes éphémères de la bien-pensance
Elle va jusqu’au bout de ses convictions et de ses engagements

La droite que nous voulons est décomplexée, forte, sociale, populaire, humaniste... Mais elle est surtout et avant tout DROITE.

  leur site ici
http://www.ladroitequenousvoulons.fr/
 
 

Aucun commentaire: