« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

mercredi 28 septembre 2011

Retour sur le conseil municipal (suite) du 23/09/11

J'ai souvent l'occasion de constater que sur la plupart des délibérations je suis, avec Éric Edom, le seul intervenant contre les propositions de la majorité et plus encore lorsqu'on passe au vote !
Il en fût de même, cette fois-ci, malgré le climat de fortes colères contre la majorité exprimé à l'occasion de la délibération sur le règlement intérieur ;
Le groupe centriste sorti néanmoins de son silence habituel grâce aux 2 interventions** de Jean Christian Diat, enfin parvenu à faire court, dont celle, remarquable, sur la situation économique et sociale abordée à l’occasion du rapport de la chambre régionale des comptes.
Il a eu le mérite d'aborder dans sa première intervention une question centrale qui explique aussi la dégradation des rapports entre la majorité du conseil et les oppositions : " ... il serait interdit (à l'opposition) d’en (la situation économique et sociale) parler au Conseil Municipal, dans un lieu qui est au niveau local, le centre de la vie politique ! " a-t-il très justement déclaré.
Les adjoints ne se privent pas, eux, d'attaquer la politique gouvernemental lors de leurs présentation, par contre et par exemple!
J'ai fait remarquer à M. Provost que, sans politique gouvernemental favorable, il ne pourrait se vanter de la construction du théâtre; il en est de même d'ailleurs pour la création de voies réservées* pour les bus.
Mais il est vrai que nos socialos représentent le bien, la bonne politique menée dans l’intérêt général même quand ils se foutent dedans.
Intervenant derrière mon homonyme Bernard au sujet de la délibération sur l'Erika je remarquais que la situation juridique n'avait pas changé depuis notre délibération du 7 mai 2010; qu'alors, ils avaient refusé, avec force, la décision de la cour d'appel et que, maintenant, ils nous proposaient de signer une convention pour son application sous réserve d'un point dont est saisi la cour de cassation.
Soit la position que j'avais soutenu l'an dernier à l'appui de mon abstention !
Je suis bien sur ravi de les voir rejoindre mon point de vue un an après. Déguster un pastèque fraiche par cette température caniculaire est un vrai plaisir.
Je dois regretter que Nathalie Bruneau n'ait pas soutenu un discours plus long sur le contrat d'objectifs du fanal; elle m'avait annoncé qu'elle l'avait lue entièrement et je m'attendais à mieux qu'une intervention d'une minute 05.
La culture de Nathalie, par ailleurs femme d'extrême gauche, est admise par tous, sauf les ignares, dans notre conseil. Son avis m’importait donc beaucoup. Dommage !

P.S. :
*Je parle des voies réservées et des aménagements connexes de voirie, car je reste fort inquiet du niveau de l'offre de services qui me paraît insuffisante pour déclencher un changement de comportement des nazairiens !
** Jean Christian Diat réussit le tour de force de présenter une critique de la situation économique acceptable aussi bien par les libéraux que par la gauche étatiste.

Addendum : Notre groupe a aussi voté contre le rôle d'éditeur que se donne la mairie de Saint-Nazaire qui non seulement subventionne avec les autres Collectivités socialos une revue confidentielle, "Place publique", à la gloire de l'action passé et présente de la gauche étatiste dans notre département, mais assure l'édition de quelques artistes qui viennent nous visiter ; je pense que cela n'est pas le rôle de nos collectivités.

Aucun commentaire: