« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

vendredi 16 novembre 2012

Agitation fiscal territoriale

Beaucoup de bruit et des explications embarrassées et pas toujours très claires dans les intercommunalités (EPCI) voisines sur l'augmentation d'une des taxes qui ont remplacé la taxe professionnelle.

C'est  la fixation de la cotisation minima qui est à l'origine du problème : rappelons que l’impôt du est le produit d'une base par un taux ; la communauté doit (la loi y oblige) fixer une base minimum pour éviter que certains ne paient pas d'impôt ou un impôt trop bas (un dispositif analogue existait dans la TP) Elle le fait en tenant compte d'un seuil de chiffres d'affaire, 100 000 euros, au dessus duquel elle retient une base élevée qui entraîne un impôt conséquent!
Cap Atlantique a choisi, l'an dernier, une base haute sans savoir vraisemblablement la dérive que cela représentait par rapport à l’impôt réellement payé avant; mais les services fiscaux eux-mêmes le savaient-ils précisément ?

La lecture de quelques paragraphes de la circulaire des services fiscaux permet de tout comprendre, la Carene s'est mis, elle, dans le cas du 143 :

III. Calcul de la cotisation minimum
142. A compter du 1er janvier 2010, la cotisation minimum est établie à partir d’une base dont le montant est fixé par le conseil municipal ou l’EPCI qui s’y substitue. Ce montant doit être compris entre 200 € et 2 000 € pour les contribuables dont le montant du chiffre d’affaires ou des recettes hors taxes au cours de la période de référence est inférieur à 100 000 € et, pour les autres contribuables, entre 200 € et 6 000 €. Ces montants sont revalorisés chaque année en fonction de l’évolution des prix à la consommation des ménages hors tabac.
143. Toutefois, à défaut de délibération prise par le conseil municipal ou l’EPCI qui s’y substitue applicable à compter des impositions établies au titre de 2010, le montant de la base minimum applicable à compter des impositions de 2010 est égal au montant de la base minimum de TP appliqué en 2009 dans la commune

intégralité du texte ici :http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2011/07/cir_33443.pdf


Aucun commentaire: