« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

vendredi 9 décembre 2011

La gauche au secours du promoteur du Ruban Bleu

Un article paru dans Ouest-France de ce jour révèle les manœuvres de  la majorité municipale de gauche  pour faire régler à notre population le cout des erreurs et des risques pris par le promoteur.
Nous l'annoncions dés le 24 octobre sur ce blog en montrant l'analogie avec le sauvetage des banques ou celui de la Grèce : la solidarité dans l'oligarchie au pouvoir pour ne pas supporter le poids de ses responsabilités !
Le promoteur du Ruban bleu doit faire face à son risque jusqu'à la faillite ; ce n'est pas au nazairien de payer les inconséquences de ceux qui ont monté ce projet ; de la chambre de commerce au promoteur Apsys en passant par l’exécutif municipal de notre cité chacun devrait  par la démission montrer qu'il assume sa responsabilité

1 commentaire:

SNalternance a dit…

Reçu par mail

"Je lis dans le journal :

Le classement du Ruban bleu en Établissement recevant du public (EPR) de première catégorie nécessite par exemple une équipe de sécurité renforcée, notamment contre l'incendie. Une charge de personnel que la Ville ne semble pas prête à absorber.



Comment se fait il que ce genre de grande surface à ciel ouvert nécessite des équipes de pompiers ?

Quelle différence y a-t-il avec les magasins de la rue de la Paix d’à coté ?

C’est la conséquence des excès en tout genre qui imposent des règles qu’on n’a plus les moyens de tenir, qui sont imposées par des lobbies :

Ascenseurs dans TOUS les bâtiments d’école au prétexte des handicapés, come si on ne pouvait pas dédier des salles de classe au RdC !

Détecteur incendie dans les maisons

Mises hors norme des églises parce que les portes ne sont plus à la tailles règlementaires (ça fait 500 ans qu’on y va)

Acharnement contre les automobilistes ( et les 60000 décès dus à la cigarette ?..) Etc.Etc.

On a perdu la tête