« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

lundi 11 juillet 2011

Ceux qui ne comprennent pas que signifie " morts pour la France"

peuvent aller se faire foutre !
Interrogé au téléphone ce matin par un journaliste de Presse océan quant à l'inscription sur la stèle au square du 19 mars 1962, je lui ai confirmé mon accord sur cette inscription après lui avoir rappelé que le présent blog avait déjà exprimé quelques subtilités à ce sujet
Pressé de répondre sur la polémique qu'entretiendrait nos collègues d'extrême gauche à ce sujet, et craignant une déformation de mes propos, j'ai pris soin de dire à l'intention des dits auteurs de cette soi-disant polémique que "Ceux qui ne comprennent pas que signifie " morts pour la France" peuvent aller se faire foutre !

Les circonstances, le caractère , les motifs de la guerre ne sont pas en jeu seul sont visées les circonstances guerrières qui ont entraînées la mort des concernés !
Rappelons que malheureusement le cessez le feu du 19 mars 1962 ne fût pas la fin des atrocités en Algérie.

Addendum du 13/07 :
La mention "Mort pour la France" n'a rien à voir avec la compréhension a posteriori des événements guerriers source du décès ; c’est juste mettre le décès, à  sa place, au service de la nation, quelques soient les erreurs de ceux qui la dirigeaient alors.
C'est reconnaître la dimension collective de ces morts et y donner un sens autre que personnel ou familial !

Addendum du 15 reçu par mail :
"Le drapeau français qui était dressé à coté du drapeau américain, sur le front de mer, face au monument américain, a été arraché dans la nuit du 13-14 juillet
Les drisses pendouillent et il n’a pas encore été remplacé.

Prévenez Madame Joly

G. DU P"

2 commentaires:

Dumas a dit…

Je suis d'accord avec la dénomination "morts pour la France" et ne comprends pas non plus la position des élus d'extrême-gauche. Pour autant, est-il nécessaire de s'exprimer de façon aussi familière (pour ne pas dire autre chose) comme vous le faites ? Il faut être au-delà de ces gens et ce n'est pas en parlant ainsi qu'on calmera les choses ! Mais peut-être souhaitez-vous justement attiser plutôt qu'apaiser...

SNalternance a dit…

L'extrême gauche ne cherche pas le dialogue, ni le calme mais impose insidieusement à la nation sa manière de voir !