« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 24 juillet 2011

Norvége : un franc-maçon, anti-raciste, proche des milieux écologistes assassine...

Ce titre est tout aussi exact, à l'heure de mon post, que celui de chrétien fondamentaliste ou de membre d'une extrême droite norvégienne peu active voire inexistante.

Il est frappant de voir certains chroniqueurs utiliser ces circonstances dramatiques, ces actes d'un fou (?) qui ressemblent à ce qu'on voit malheureusement assez régulièrement en Amérique, pour en tirer des conclusions politiques générales et présenter presque les chrétiens voire les catholiques comme de dangereux terroristes ; lorsque cela émane de ceux qui crie à l'amalgame lorsqu'on remarque la coïncidence répétée entre attentat et Islam, on ne peut qu'être étonné par cette exploitation d'un crime devant lequel chacun devrait méditer tant sur ce qui pousse un individu à commettre de tels actes, lui donne la force de les réaliser, que sur la réaction adaptée sur le moment et à plus long terme.

NB : Le mot incohérent est peut être plus véridique que celui de fou pour ce criminel dont on apprend  que sur Facebook il se déclarerait « fan de Winston Churchill » ainsi que du héros norvégien anti-nazi Max Manus, mais aussi anti-nazi et anti-raciste ?!
Article dans Le Figaro  

Les derniers éléments, dont une video, portés à la connaissance du public par les propres soins de l’assassin (voir 20minutes.fr ici)  montrent une préparation minutieuse et déterminée de ces actes. Il ne s'agit donc pas d'un coup de folie mais d'une action réfléchie d'un individu, isolé, qui s'est convaincu d'être un sauveur de l'Europe et que sa mission commençait par le massacre de ceux qui, à ses yeux, incarnait la menace !
Espérons qu'il n'ait pas de disciples.
Ne retrouve-t-on pas là les mécanismes à l’œuvre chez Action direct et qui les avait amené aussi à l'assassinat?

P.S. : Dans la quasi totalité des pays la maçonnerie est au moins déiste et la plupart du temps chrétienne protestante.

"'il y a des paroxysmes dans la détermination, la sauvagerie et la cruauté qui demeurent, à l'instant même de leur surgissement, une énigme absolue, un angoissant mystère." Philippe Bilger        Dans l'inconnu de Norvège
Voir aussi l’éditorial de Contrepoints 

Aucun commentaire: