« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

mercredi 30 mars 2011

Échec, réconciliation, rénovation ? Que Faire ?

Publié dans la prochaine édition du bulletin municipal de Saint-Nazaire : 

Devant le désastre national mais encore plus local que les élections cantonales sont pour notre famille politique, il faut admettre la responsabilité de notre mouvement et ne pas accuser les circonstances, les adversaires. 
Si nos candidats n'ont pas rencontrés les résultats espérés, c'est qu'ils n'étaient pas adéquats car choisis par des coteries en dépit de tout bon sens et de toute continuité dans l'action.
Les prétentions d'un petit groupe d'acariâtres pour lesquels l'action politique se résume à m'évincer de la vie politique nazairienne par n'importe quel moyen, inclus les mensonges les plus odieux, ont échoué du fait de leur propre inconsistance et de la haine même qu'ils sèment ; Le départ des 3 ou 4 importés qui prétendaient nous démontrer leur supérieur habileté ne suffira pas à effacer les plaies.
La réconciliation passe par une rénovation plus fondamentale : le regroupement des énergies, en vue de stopper la désolante politique municipale et communautaire qui tue notre ville, passe par la mise à l'écart des partis nationaux, de leurs antennes nantaises et de leurs "experts".
Un mouvement politique local, ouvert tant aux encartés de la droite et du centre qu'à ceux qui ne le veulent en aucun cas, doit s'organiser rapidement à l'écart des chapelles existantes, écouter nos concitoyens, les respecter et non les contraindre, bâtir un avenir de développement de notre communauté ; c'est le but de l'initiative que vient de prendre Philippe Frèche.

1 commentaire:

Sinful a dit…

La victoire du PS, appartient à ceux qui n'ont pas voté!!! Bien-heureux soient-ils...S'ils savaient ce qu'ils ont manqué!!! Et bien, je vais vous le dire :
- Un combat fratricide qui ne fait que commencer...( top départ des Municipales...)

Les ambitions des uns, font le renoncement des autres...Pas toujours dans le sens de ce que pense les nazairiens...Et de ce qu'ils souhaitent...
Mais après tout, c'est ça la politique, non???