« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

mercredi 23 avril 2014

A propos de "L’identité malheureuse" d’Alain Finkielkraut


"Si on admet et cautionne le dépouillement des peuples européens, de leurs identités nationales, de leurs langues et de leurs frontières. On doit aussi le faire pour les peuples du monde entier. Ainsi et suivant cette logique l’Algérie n’appartient pas plus aux algériens qu’aux français et les chinois ont parfaitement le droit d’aller s’installer massivement au Tibet puisque ce non-pays n’est finalement qu’un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Des millions de juifs ont aussi toute légitimité à installer leur diaspora sur toute la Palestine puisque finalement le peuple palestinien n’existe pas étant un assemblage d’individus issus de diverses migrations.
On peut ainsi admettre que les territoire ou les terres appartiennent à ceux qui y vivent en les exploitant en y travaillant quel que soit leurs langues, leurs religions ou leurs cultures.
Ainsi il est tout à fait légitime qu’une masse d’individus venus d’Europe s’installent massivement dans une région d’Afrique pour y exploiter des richesses minérales puisque elles sont extraites par le fruit de leur travail, il n’y a pas ainsi de raisons que ces colons s’embarrassent de scrupules moraux à se demander si ces richesse seraient la propriété d’un natif de ce territoire puisque la terre est à tout le monde dans la mesure ou on y travaille et y vit. La colonisation africaine était donc tout à fait légitime ainsi Jean Claude, Winston ou Dolores sont aussi des noms africains et le christianisme est donc aussi une religion africaine.
Si les apôtres du « Vivre ensemble » et de la mondialisation avaient distillé leur idéologie dans les années 50, les colons européens n’auraient eu aucune raisons d’abandonner leurs terres à des pseudo nations qui n’existent pas et qui n’ont finalement aucune identité ou légitimité nationale."

Aucun commentaire: