« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

samedi 12 mai 2012

Belle lettre au président Sarkozy

"Monsieur Le Président,

Il me paraît un devoir de m'associer aux propos de Maître J.Y. Robert-Carteret, votre confrère, par ailleurs président d'une association pour laquelle je milite. Je souhaite vous témoigner, moi aussi, ma reconnaissance pour les réformes que vous avez conduites durant votre quinquennat.
Les manœuvres mensongères du système politico-médiatique ne résisteront pas, malheureusement trop tardivement, à la force de votre action et l'Histoire témoignera du sursaut dont la France a bénéficié grâce à vous. ...
..... je me suis donc investi avec passion dans la campagne. Mais je vous avoue ma grande déception d'avoir constaté les propos, de nombres de ministres ou cadres influents, propos que votre Premier Ministre a qualifié avec raison de stupides, disant qu'entre un candidat du Front National et un socialiste ils choisiraient un socialiste. Malgré la nocivité de tels propos qui divisent la droite sans gagner des voix au centre ou ailleurs, j'ai maintenu mon action et j'ai eu le plaisir de convaincre, je crois, d'assez nombreuses personnes, notamment attachées aux valeurs chrétiennes, que l'abstention ou le vote nul était une voix pour le camp adverse.

Vous prendrez avez-vous dit un peu de recul (temporaire je l'espère) avec la politique mais je suis certain que votre influence est encore grande à l'UMP et que vous êtes en mesure de faire comprendre qu'il est injuste de donner satisfaction aux électeurs de Monsieur Mélenchon et de continuer à brimer les électeurs du Front National. Cet apartheid politique divise notre famille politique, et nos familles tout simplement, et je veux vous convaincre de la nocivité de cet état de fait.

Je vous accorde que parmi les militants de ce parti il y a, comme presque partout, des extrémistes ou des gens au minimum inquiétants, dont l'image négative nuit d'ailleurs à l'ensemble, mais peut-on continuer à rester divisé et à renvoyer l'idée, orchestrée là aussi par les médias, qu'il y aurait en quelque sorte de mauvais Français qu'on doit maintenir à l'écart de la vie politique.
J'ai compris votre action d'ouverture mais regrette qu'elle n'ait été que partielle. Gouverner avec tout le monde ne nécessite pas d'être au Centre et cela ne vous a peut-être pas été pardonné, d'où certaines trahisons jusqu'au MODEM dont le "président " a je crois perdu le peu de considération que lui témoignaient quelques esprits pacifiques.

Monsieur le Président votre position continuera à se développer en vous plaçant au-dessus des partis et l'affection que vous témoigne le Peuple Français, palpable durant cette campagne, et que vous avez su apprécier et remercier, grandira elle aussi."

François de Chantérac
Nantes
Transmise par Archer

Aucun commentaire: