« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

jeudi 5 janvier 2012

Voeux du maire

Hier soir au "Life",  depuis 2008 lieu consacré, Joël Batteux présentait ses vœux aux corps constitués c'est à dire dans notre cité, outre le sous-préfet, les politiques locaux de tous grades, leurs obligés dont les fonctionnaires territoriaux de direction, mais surtout les présidents d'associations. Rien de nouveau dans le programme suivi, zizique du conservatoire, discours de Jojo, film à la gloire de l'action municipale durant l'année écoulée, remise des médailles de la ville, puis le traditionnel " bois debout" qui permet à la nomenklatura local d'échanger des vœux plus ou moins sincères et affectueux.
L'opposition n'était guère représentée que par Éric Edom pour les partisans permanents de "la révolution cette année", Josette Emonidés et Emmanuel James pour le Modem, le rédacteur de ces lignes pour l'ump.
Le discours de Jojo fût affligeant tant dans le fond que dans la forme ; j’eus l'impression qu'il n'arrivait pas à s'approprier le texte qui n'était pas à son rythme et qu'il n'était bon que lorsqu'il s'en écartait ; ce n'était pas de la fatigue car je le trouvais tout à fait égale à lui-même lorsque je m'entretins avec lui  plus tard.
Sur le fonds, au delà du ronron autosatisfait et protecteur, des explications trop détaillées voire confuses sur des questions complexes comme la recette fiscale locale ne m'ont pas permis de voir une direction claire ou une annonce dans ces propos ; il aurait été simple, mais délicat politiquement, de dire que la réforme prélevait des ressources sur les agglomérations industrielles à forte imposition au profit des agglos et intercommunalités rurales qui n’accueillaient pas d'industrie et ne levaient que peu d'impôt, mais que cette réforme plaisait bien à de nombreux socialistes.
La question n'est pas figée et le gouvernement devrait corriger le tir incessamment ; à voir !
Par ailleurs, j'ai cru remarquer un effort notable de réduction de la taille et de la quantité des petits fours !

Aucun commentaire: