« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

dimanche 29 janvier 2012

Du Breton... sur la television regionale publique

Dans une ambiance sympathique et détendue, grâce à la transmission par satellite, une cinquantaine de personnes ont pu regarder ce matin au " bar de la marine" la retransmission de la cérémonie de remise des "PRIZIOU" soit les "Prix de l'avenir de la langue bretonne" qui récompensent chaque année les meilleures créations régionales en Breton.
Les défenseurs de la visibilité de la langue Bretonne, en général bretonnants, y côtoyaient de chauds partisans, plutôt exclusivement francophones, de la " réunification" de la Bretagne dans les limites de l'ancien duché.
Deux problèmes pourtant fort distincts  dont le traitement par "Paris" réunis tout ce monde dans le souhait d'être un peu respectés.
Il est de plus en plus absurde que notre état ne facilite pas l'usage, à coté du français, sur tout son territoire des langues des peuples que le royaume puis la république ont réunis. L'usage du Gallois n'a jamais affaibli la Grande-Bretagne !
Est-ce bien la crainte de la reconstitution des provinces de l'ancien régime qui est vécu à travers le cas de la Bretagne comme la remise en cause de notre organisation étatique ? A moins que joue le premier rôle la peur de voir de grosses régions discuter la prééminence de l'état et en conséquence le pouvoir de notre haute administration centrale  ?
Ces rôles, de l'état , de la haute administration, ou notre organisation administrative et juridique sont beaucoup plus bouleversés aujourd'hui par les décisions des diverses autorités européennes ou la présence d'une population qui fait passer la loi religieuse* avant la loi de l'état qu'ils ne le seraient par une Bretagne à 5 départements. 

*Ce qui n'a jamais existé dans notre pays où les prescriptions religieuses ne s'imposaient dans la vie  publique qu'autant que le pouvoir central l'ait autorisé.

P.S. : Pendant un long moment je fus le seul représentant de notre conseil municipal puis rejoint par François Billet, pastèque nazairienne, je pus ainsi constater l'absence de la tendance localement majoritaire, le PS, en année électorale pourtant !?

Aucun commentaire: