« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 15 janvier 2012

Si on changeait ...

10 propositions pour remplacer l’État providence par la société providence :
1) Retrouver un excédent budgétaire en 3 ans par une réduction massive de la dépense publique.
2) Recentrer le gouvernement sur ses deux fonctions régaliennes : sécurité et justice. Rétablir une justice qui juge vite et selon des principes clairs, fondés sur la pleine et entière responsabilité individuelle.
3) Séparer l’économie et l’État : fins des subventions, des monopoles et des niches fiscales ; nouvelle loi sur les faillites bancaires ; retour à des monnaies saines étalonnées sur les métaux précieux.
4) Instaurer une fiscalité qui ne pénalise pas le succès : flat tax* pour les dépenses locales, TVA pour les dépenses nationales. Payer le salaire complet : libre choix des assurances sociales, dont la retraite.
5) Libérer les talents : chèque-éducation, liberté de collation des grades universitaires.
6) Garantir la liberté d’expression : rétablir la loi de 1881.
7) Réintégrer la fonction publique dans le droit commun du travail et des retraites.
8) Abolir les privilèges actuels des élus : interdiction du cumul des mandats, diminution du nombre de sièges et de niveaux institutionnels
9) Mettre en œuvre une véritable démocratie directe : élargir le référendum d’initiative populaire, rétablir la représentativité effective des représentants du peuple par une proportionnelle intégrale.
10) Rétablissement du droit de propriété dans l’immobilier pour la construction comme la location.

Ces 10 grands principes ont été énoncés par le Parti Libéral Démocrate dans sa déclaration du 9 novembre 2001.


* On entend par flat tax un impôt sur le revenu à  un seul  taux (bas) proportionnel fixe sur le brut gagné sans déductions, niches ou traitements divers.
Un peu comme la CSG ( qui contient quand même quelques errements) on la paie sur tout ( salaires, allocs, bénéfices, loyers, etc. à la source quand c'est possible)
Cet impôt est en application, pour l'état, chez les baltes, les hongrois et quelques autres états dans le monde. Il  l'avantage d'être, comme la TVA peu cher à percevoir , d'une grande justice et du fait de son taux bas est peu fraudé ; 
l'IR en France représente en moyenne autour de 7 % du revenu des ménages.



Aucun commentaire: