« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 26 novembre 2011

Conférence metropolitaine 2° Journée

La matinée fût délicieuse : après une mise en bouche sur l'activité portuaire nantaise aux 17° et 18° par un historien, les directeurs des agences d'Urbanisme des 2 agglomérations  nous présentèrent des cartes* autour des flux de toute nature mais surtout de marchandises.  Puis Nadine Cattan, géographe, nous fit part de sa construction (étude France entière pour la Datar non encore publiée) d'instruments d'analyses des comportements d'échanges des populations autour du "pôle métropolitain", et au delà,  dont seul M. Ayrault ne s’aperçut pas qu'elle modifiait quelque peu les réflexions habituelles et nos biais de confirmation ( Dans son empressement servile,  l'animateur fit retirer le micro au directeur d'une des intercommunalités pour  donner la parole au Maître de Nantes)
Il est vrai que certaines de ces cartes révélaient des fonctionnements pas du tout dans la ligne :
Les diverses présentations des déplacements journaliers mettaient fortement à mal la réalité même de notre fabuleuse communauté Nantes Saint-Nazaire ; On voyait très clairement 2 pôles, l'un centré sur Nantes et l'autre nazairien quelque fois à 4 têtes ( Saint-Nazaire, la Baule, Guerande, Montoir) ; les relations entre ces 2 pôles, importantes certes, étant équilibrés par le lien avec Cholet pour Nantes et Vannes pour SN.
Sur un autre terrain, celui du port, ces cartes présentaient une réalité sans rapport avec certains délires entendus la veille et à nouveau l’après-midi! Notre port n'est qu'un tout petit port à vocation régional dont l’Hinterland est cerné par celui du Havre.

L’après-midi, malgré la présence de représentants du monde économique, fût beaucoup plus dominé par l'idéologie en vogue, remarquablement représentée par le sieur Grosvallet dont la foi réchauffiste s'étala sans limite :  les éoliennes allaient sauver notre agglomération  sur le plan de l'industrie et de l'emploi, notre pays sur celui de l'approvisionnement énergétique et bien sur contribuer au sauvetage de la planète (antienne obligatoire aujourd'hui); Comme il est excessivement dangereux d'apparaître hérétique dans ces situations personne n'osa réagir, y compris devant l'énormité assénée par le représentant d'EdF énergies nouvelles qui essaya,  en assimilant durée de la rotation des éoliennes dans le vent à la permanence de la production d'électricité utilisable par le réseau, de nous faire croire que les équipements futurs devant nos côtes permettraient d'alimenter le département entier en permanence! Le représentant de Suez, exploitant de la centrale électrique à Gaz de Montoir, s'il était là, a du bien rigoler.
Notre oligarchie locale et nos dirigeants nationaux de tout bords ne veulent pas comprendre que l'éolien est à la fourniture d'électricité ce que la ligne Maginot est à la guerre de 40 : une réalisation couteuse totalement contre productive et qui précipite la défaite.

En conclusion, ces trois demi-journées ont été d'un grand intérêt tant par l’accès à l'information que par la présentation d’hypothèses, d'explications des situations, nous sortant de nos vues habituelles !
Je n'ai pas perdu mon temps , tout au contraire, en me mettant au courant de l’agitation , même étrange, de certains esprits ; les politiques sauf le maître de Nantes, le président du CG et quelques pastèques n'ont pas gâché la réflexion en la préemptant par leurs références idéologiques habituelles.
Je regrette d'avoir été le seul représentant de l'opposition nazairienne à cette mise à niveau auquel nous étions tous invités pourtant !
 

P.S. : Que mes lecteurs assidus acceptent mes excuses pour cette réaction un peu lente à l'actualité mais j'ai consacré la soirée d'hier de 7h du soir à 1H du matin à un diner organisé par le Tastevin à La Vieille Forge à Mesquer autour des Champagnes de la maison Philiponnat.

*Liens vers les cartes évoquées, publiées ou non dans la lettre API, dés que possible si existants.

Pour l'efficacité des éoliennes et le facteur de capacité dit aussi de charge ( peut être la moyenne dont parlait le représentant d'EDF énergies nouvelles) cliquez ici  ou
voir aussi les post précédents sur ce blog  spécialement La vérité des coûts de l’éolien

2 commentaires:

Zébulon a dit…

Juan-Luis,

Tout ceci devait être très bien sans doute. Je n'ai pu suivre ces débats.
Nantes/Saint-Nazaire est certainement un bon sujet de réflexion, je n'en doute pas.
Je pense cependant qu'une réflexion n'est pas assez menée (même pas du tout à vrai dire) : celle de la spécificité du littoral, c'est à dire de la frange ouest du département, de Pornic jusqu'à Vannes en passant par Saint-Nazaire. Je crois que les relations et les enjeux (déplacements, tourisme, étalement urbain, culture, développement économique ...) devraient être un peu mieux étudiés. L'axe Est-Ouest n'est pas suffisant dans la réflexion, le Nord-Sud à l'ouest (de Pontchateau/Savanay/Saint-Viaux jusqu'aux iles) de LA métropole me semble un beau sujet de conférence ... plus proche des réalités économiques, sociales et urbaines. Ce n'est que mon avis mais je le partage assez...

SNalternance a dit…

Zébulon,
Votre proposition va dans le même sens que je que je proposais au conseil municipal lors de l'examen du SDIC ; je ne peux donc qu'être d'accord : à terme, de Pornic à Fégréac et du Croisic à Savenay voir Cordemais, un pôle métropolitain doit regrouper toutes les intercommunalités coincées entre eaux douces et eaux salées , les finisterres dont je parlais dans mon intervention devant le conseil de septembre.