« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

lundi 7 novembre 2011

Conseil du 4/11/11 suite

La  presse, OF de ce jour, rapporte que j'aurais taclé l'opposant label gauche maintenue, Éric Edom, au sujet de son "introït"  : 'au nom des presque 18% de l'électorat' ; ce n'est pas tout à fait exact, j'ai rappelé à tous les présents, sans m'en excepter, qu'alors qu'en 2008, nous avions tous crus, que notre offre aux électeurs était la bonne, nous n'avions pas rencontrés le succès; que lorsque seuls 52% des électeurs se déplacent et que le mieux voté n'en intéresse que 40% nous devrions tous être très modeste. C'est bizarre, j'ai eu l'impression conforté par les échanges lors du diner qui a suivi que tous les conseillers présents avaient parfaitement compris mon propos; certains appartenant à l’exécutif socialiste comme à l'EG me l'ont franchement confirmé!
Quant à mon rappel que les grecs avaient inventé la démocratie mais aussi la comédie et la tragédie, il visait clairement l'action de M. Papandréou dans une évocation des conséquences de la crise en cours et du G20 et non M. Edom.

Olivier Richard nous a exposé que notre commune, Saint-Nazaire, et la Carene  verrait la compensation par l'état de leur perte de ressources liées à la suppression de la Taxe Professionnelle réduite du fait de la mise en place d'une redistribution horizontale dont le mécanisme exact n'est pas encore voté.
Ce système aura pour effet d'enlever à ceux qui avait des bases importantes et des taux forts au profit de ceux qui n'avaient pas, volontairement ou non, d'activités taxables ou qui les taxaient peu.
Il est vrai qu'il est très désagréable de voir se réduire des ressources attendues surtout lorsque la règle change alors que d’importants investissements sont en réalisation et qu'il va falloir les financer autrement, c'est à dire lever des impôts sur les ménages puisqu'on ne peut plus faire marche arrière.
Reprenant alors la parabole bien connue du bébé et de l'eau du bain, j'ai remarqué que la réforme de la TP avait pour premier but d'améliorer la marge de nos entreprises industrielles ; que , selon les premières études disponibles, il semblait que ce but était atteint au détriment des banques et de l'état !
Je n'ai pas osé dire que ce mécanisme était de nature à limiter l'inflation continue des dépenses de nos collectivités territoriales ; Ce n’était pas parce que ne disposant pas d'une protection physique à la hauteur du risque, j'eusse crains des représailles mais parce que le dispositif prévu risque tout au contraire d'inciter certaines communautés,  rurales en particulier à se lancer dans les dépenses !
Il faut aller probablement plus loin dans la refonte des ressources territoriales et mettre en place un système de dotation  basée sur la population et la surface que seul l'impôt local sur les ménages, taxe d'habitation ou foncier compléterait éventuellement.
Notre commune comme notre communauté doivent dépenser moins!
Notre état aussi ! C'est la condition nécessaire à la baisse des prélèvements sur la classe moyenne.
Mais jusqu’où ? Attention aux remèdes qui tuent !
Lire un point de vue intéressant sur ce thème en cliquant dessus la dette publique faux coupable

La chute de prunes et l'intervention de la fourrière au marché qui ont d'ailleurs continué dimanche 6/11 concernent les riverains et non les commerçants !

Aucun commentaire: