« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

jeudi 1 octobre 2009

Suicides !

 
 

Cent mille salariés ! C'est le chiffre qui met la puce à l'oreille de n'importe qui connaît la moyenne annuelle des suicides en France. Elle était, selon l'Inserm, de 19 pour 100'000 habitants, en 1996. En 2006, dernière statistique connue, elle avait régressé de 3 points pour s'établir à 16, le suicide étant en recul depuis quelques années.

Or, avec 24 suicides en 18 mois, soit 16 suicides en douze mois, France Télécom se situe exactement dans la moyenne nationale actuelle, mais avec des tranches d'âge comprises entre 15-24 et 59-64 ans, c'est-à-dire celles qui accusent les plus forts taux de morts volontaires, si l'on fait abstraction des retraités.

Une étude publiée en 2001 par la Direction de la Recherche et des Evaluations statistiques (DREES) fait apparaître qu'en 1997, le taux de suicide était de l'ordre de 19 pour 100'000 chez les 15-24 ans pour passer à environ 24 pour 100'000 chez les 25-64 ans.

Par conséquent, avec "ses" 16 suicides pour 100'000 employés, France Télécom se situe incontestablement au-dessous de la moyenne nationale pour les tranches d'âge considérées. Cela ne signifie certes pas que les conditions de travail y sont idylliques, mais il apparaît que nous sommes, une fois de plus, en face d'un gonflement médiatique auquel tout le monde emboîte grégairement le pas sans se poser la moindre question…

Et ce suivisme, cette soumission acritique à l'émotion du moment, a quelque chose de profondément inquiétant du point de vue de la « manipulabilité » de l'opinion toutes couches sociales et tous niveaux d'instruction confondus.



Source : Agoravox

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Entièrement d'accord!
En tant qu'ancien enseignant, je peux assurer que, proportionnellement, le nombre de profs qui se suicident(après que des gamins leur aient craché dessus voire frappé entre autres.....)est nettement supérieur à celui de France télécom!!!

Zébulon a dit…

Moi je dis plus rien je me suicidé hier...

Anonyme a dit…

Bonjour,

Article tres intéressant . Une question toutefois ; J imagine que les dirigeants de notre parti connaissent ces chiffres ? pourquoi se laissent ils entrainer dans cette manipulation. Interrogés tous les jours au journal de 20h et pas un mot, c est assourdissant.
Et les journalistes ils ont certainement eu connaissances de ces chiffres?
J'avoue ne pas m'être posé la question; par contre un point me paraissait surprenant: personne ne posait la question sur la situation par rapport aux suicides chez les concurrents par ex SFR ou les objectifs fixes aux salaries ne doivent pas être tres différents compte tenu de la compétition. Je m'étais dit que c'était probablement du aux origines publiques de France Telecom ou la culture du résultat n'existait pas mais je me suis sans doute trompé.

Cordialement

Anonyme a dit…

Ce que j'aurais à dire sur ces drames humains n'étant pas politiquement correct je m'abstiendrais de tous commentaires, cependant je me pose la question de savoir comment il se fait que dans les entreprises privées ou les cadences, la course aux résultats sont aussi féroces, on ne constate pas les mêmes effets!!!!!!!!!

FXL

mafalda a dit…

Un suicide est un drame humain dont on ne peut se repaître à des fins médiatiques ou rhétoriques même pour tordre le cou à des idées reçues.
Oui, nous n'avons pas la culture du résultat, mais malgré la culture d'entreprise que nous impose l'ultralibéralisme, nous savons que notre mission est autre. Nous sommes trop souvent le tampon entre un gouvernement antisocial, injuste, inégalitaire,liberticide et la population. Les français sont attachés aux sevices publics, la votation citoyenne hier sur l'avenir de la poste est un succès

SNalternance a dit…

Mafalda, votre contribution est très intéressante sur ses 2 propositions :
1) "Un suicide est un drame humain dont on ne peut se repaître à des fins médiatiques ou rhétoriques" dites-vous; Bien, mais qu'on fait d'autres les syndicats de FT et certains partis et politiciens de gauche soit pour obtenir des modifications d'organisation, soit pour peser dans un changement de personnel au sommet ?
2)"Les français sont attachés aux sevices publics" Des services publics oui mais cela n'entraîne rien quant à la forme de leur organisation ni même quant à la propriété des entreprises qui les exécutent ;
Les militants gauchos font volontairement la confusion entre le SP et l'entreprise qui l'exploite :
La Stran, transports urbains de notre agglomération, est une entreprise juridiquement privée dont le capital appartient majoritairement à l'autorité organisatrice du Service Public (SP), la Carène, qui définit celui-ci et le fait exécuter. Ce que les communistes et autres variétés de gauchos approuvent quand il s'agit de la communauté de communes et du SP de transport public de voyageurs pour quoi ne l'approuvent-ils pas pour le service public postal ?

D'autant que lorsqu'ils (le PC) administraient des communes et départements ils étaient connus pour leur prédilection à choisir Veolia comme concessionnaire (BOURGES, Vierzon, Calais, le havre, le 93) !

Anonyme a dit…

Si son existence peut poser la question de la souffrance au travail et de ses multiples origines, cette polémique n'aura pas "été de trop