« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

mardi 5 février 2013

Retour sur le conseil du 1 fevrier 13

Nos adversaires socialistes étaient très tendus, leurs contradictions se découvrant sur l'urbanisme commercial ou l'aménagement du territoire.
Cela apparut particulièrement à l'occasion des délibérations sur le SCOT du Pays de Retz, N°12, et sur l'Institution d'un périmètre de Protection des Espaces Agricoles et Naturels péri urbains (PEAN) sur le territoire de Saint-Nazaire, n°9:
Leur mauvaise humeur  se manifesta dés la 9 lorsque je leur fis remarquer qu'il était un peu contradictoire de  préserver des territoires agricoles aussi étendus sur la commune de Saint-Nazaire alors même qu'on prétend y accueillir une population supplémentaire et en développer les activités industrielles et commerciales ; que l'adoption en cours  du PRTT ( périmètre de prévention des risques technologiques) de Montoir rendait nécessaire de trouver ailleurs les terrains nécessaires aux activités économiques.
Sur la 12, Josette Emonides et moi-même soutenions la même position et avons voter notre amendement commun (suppression des réserves pour approbation du SCOT) puis celui de Roselyne Amelot (suppression de la réserve sur le commerce) puis contre la délibération proposée par le maire.
Les propos de celui-ci sont d'un culot ahurissant : alors que depuis trente ans il a facilité la périphérisation à Oceanis ou à Brais du tertiaire nazairien sans parler de la zone de Trignac, il se présenta comme défenseur du commerce nazairien menacé par St-Brevin ! Faut oser le faire!

Mais son adjoint Samzun en rajouta une couche : Visant les propositions que j'avais développé pendant la campagne électorale de 2008 sur la densification de notre centre ville, il y vit une contradiction avec les positions que je venais de défendre ; M. Batteux ne me permit pas de lui répondre, je le fais ici : Effectivement nous pensons qu'il vaut mieux construire, ou plutôt laisser construire, dans les lieux déjà équipés (voiries, adduction d'eau et traitement des eaux, gaz, électricité)  puis dans ceux qui en sont proches que dans des zones éloignées de la ville existante ; il faut permettre à ceux qui le souhaitent tant de trouver des terrains à bâtir sur notre commune que de reconstruire un bâti plus ancien mais surtout il faut laisser faire et non pas, comme cela a encore été réaffirmé par le contenu même de ces délibérations, tout contrôler!

Le débat d'orientation budgétaire fût avant tout un débat sur la situation économique et fiscale dans lequel intervenait notre budget ; Peu d’éléments réels sur les orientations retenues en dehors des dépenses de personnel et du subventionnement global des acteurs locaux nous furent communiqués, comme d'habitude. Il nous faudra donc attendre le vote du budget le 29 mars pour savoir ce qui est supprimé, maintenu, étendu dans nos dépenses de fonctionnement quoique cela ne soit pas si facile à trouver!

Aucun commentaire: