« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 9 février 2013

LE MARIAGE HOMOSEXUEL VISE A CASSER LES CODES

Extraits d'un texte que vient de me faire parvenir mon collègue J-C Diat :
(texte intégral cliquez sur l’icône ci-dessous)


"La manipulation génétique, peut aboutir à fabriquer des individus-objets génétiquement trafiqués, sans plus aucun repère de filiation. En ce sens, le rejet du projet de loi sur le mariage pour tous, relève de la défense de l’utilité commune au sens de l’article 1 de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789. La préservation de l’identité commune des enfants (Père-Mère) est un impératif d’ordre public, pour qu’ils soient égaux en droits. Le mariage pour tous n’apporte pas d’égalité, mais met en relief une perte d’identification, cachée sous une pellicule de bonté.
L’intérêt de l’enfant n’est pas pris en compte ! Comment face à une société purement industrielle et financière sécuriser la famille, les enfants et le statut de la femme ?
Il y a avec «les Droits de l’Homme», un vide juridique sur les Droits de la famille et les Droits de l’enfant. Le droit pour tous à vivre dans la dignité devrait être la plus grande avancée de la civilisation. C’est donc contre toutes les formes de discrimination, mais aussi de précarité que la société doit intervenir.
Le mariage pour tous n’est pas l’expression d’une égalité, mais une déqualification du mariage.
Le PACS a été en grande partie (90%) adopté par les hétérosexuels.
Aujourd’hui 40% des enfants ne naissent pas dans le cadre du mariage.
Le mariage pour tous va nécessairement aggraver la situation.
Dans ce type de civilisation faite d’un côté de lois liberticides et de l’autre de suppression de tous les interdits sexuels et procréatifs, l’homme, la femme et les enfants sont exposés à une désintégration globale du statut d’être humain et promis à régresser.
Il se met en place dans le tohu-bohu d’une société mondialisée de surconsommation et de divertissement culturel et sportif, un système certes décadent, injuste et brutal, mais luxueux et grandiose. Son moteur est la politique du chaos et du désordre triomphant. Ceux qui subissent les attaques du marché par exemple ne peuvent plus se défendre. En ce sens «les Droits de l’Homme» participent d’une croyance infantile au même titre que le Père Noël.
«Les Droits de l’Homme», cachent le loup déguisé en agneau.
Et les «sots idéalistes» (socialistes) ne voient que l’agneau.
«les Droits de l’homme» permettent une forme supérieure d’asservissement.
Le malade ne serait pas l’homosexuel, mais la société patriarcale…
En ce sens, l’homosexuel serait la contre-face adaptative d’un monde patriarcal de brutes… !"

Aucun commentaire: