« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 16 septembre 2012

Mon editorial dans le Bulletin distribué en octobre


De l’avenir de notre petite République,  Saint-Nazaire

Pour la moindre action, dans n’importe quels domaines, le nazairien est persuadé, aujourd’hui,  qu’il ne peut agir sans le feu vert de la municipalité ; Et c’est vrai ! L’interprétation par celle-ci des innombrables réglementations des trente dernières années empêche nos concitoyens de disposer de leurs biens, de jouir tranquillement de leur environnement.
La forme même d’un projet architectural dépend du bon vouloir municipal. L’extension du droit municipal de préemption à la totalité de la commune débouche sur un régime d’autorisation préalable de la vente ; cette pratique confiscatoire doit être supprimée et le PLU modifié pour permettre aux nazairiens de construire à leur guise.
Lorsque les divertissements, tels les escales, les spectacles, les équipements sont présentés par leurs commanditaires comme la concrétisation de leur idéologie affichée comme la seule voie du bien, les libertés sont en cause !
Lorsque d’ailleurs tous ces évènements se déroulent sous le parrainage de la municipalité, les libertés d’entreprendre et de parler sont en péril.
Au-delà de ces 2 domaines et d’autres sur lesquelles nous reviendrons à l’avenir, une liberté est en jeu à Saint-Nazaire sur le terrain électoral municipal : la liberté de choisir une liste qui échappe au jeu des partis. Le rassemblement des nazairiens pour que cesse, en 2014, 89 ans d’emprise socialiste sur notre ville, nécessite l’absence de listes labellisées UMP ou autres au profit d’une liste d’intérêt local ouverte à toutes les bonnes volontés !

voir aussi :

Un sénateur dénonce l'ineptie de la politique du logement social

2 commentaires:

JP B. a dit…

je partage, sur ce point, complètement les idées développées. Il n'est pas sein que l'alternance ne se produise et que le monopole est partout et dans tous les domaines.
Mais combien de Nazairiens partagent de point de vue? Peux-t-on en avoir une idée?

SNalternance a dit…

On peut estimer que les abstentionnistes des dernières municipales (52% de participation) seraient concernés mais je n'ai pas les moyens d'un sondage scientifique!