« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

jeudi 6 octobre 2011

SDIC : Trignac dit non à ... Goliath

Le conseil municipal de Trignac n' a pas hésité à voter contre le projet préfectoral à l’unanimité ! (cliquez sur le lien pour y accéder)
Peut être ont-ils été, comme moi, interloqués par la fin de la page 17 et le haut de la page 18 qui, sous le titre " Encourager et accompagner l’émergence de pôles métropolitains" et, plus encore quelques lignes au dessus par " accompagner l’émergence d’une métropole"  parlant du développement de la communauté urbaine de Nantes, ouvrent des perspectives quelque peu surprenantes et qui mériteraient un vrai débat ?!
C'est ce que j'avais modestement essayé avec mon amendement tendant à étudier une fusion avec nos voisins pour nous donner ici dans le finistère de l'estuaire les moyens de ne pas passer sous les fourches caudines nantaises sans réflexion.
Qu'ont à gagner nos intérêts dans des évolutions vers une métropole unique avec Nantes ? Ne serions-nous pas perdant ? Ne devrions-nous pas plutôt tenter de créer notre propre pôle métropolitain à partir des 2 principales communautés d'agglo de notre presqu'île ?
A prés tout, le seul bassin d'emploi de Saint-Nazaire est plus important en population résidente comme en emplois et en richesse que prés de la moitié des départements de notre pays!
Comme pour l’Europe, nous assistons à des gestes successifs qui définissent un avenir que nous n'avons pas choisi mais qui sont dans l’intérêt exclusif de la bureaucratie qui les promeut contre la volonté populaire.

L'organisation des intercommunalités pour éviter les doublons, intégrer toutes les communes et clarifier les compétences est une chose ; fabriquer une communauté ou un pôle sur un teritoire aussi grand en est une autre qui mérite que les éléments des choix possibles soit proposés à la population et l'avis de celle -ci sollicité.
Nous ne demandons pas à David Samzun et à son association toute neuve de prendre position dés maintenant sur ce sujet ; laissons lui le temps de fabriquer sa fronde ! mais il faudra à droite comme à gauche présenter un choix clair à nos concitoyens lors des élections municipalo-communautaires de 2014.

P.S. : Je ne suis pas certain que l'amour pour les gros machins offrant plein de postes de chefs qui caractérisent notre pays soit  très efficace ni très démocratique !

Aucun commentaire: