« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

vendredi 14 octobre 2011

Primaires ouvertes à Saint-Nazaire ?!

Les sympathisants de gauche devront choisir leur candidat pour la présidentielle de l'an prochain entre deux énarques, vieux routiers de la politique politicienne dans notre pays, dont la responsable de la plus grand désorganisation qu'ai jamais connue nos services publiques d'état grâce aux 35 h ; Il n'y a donc guère à se féliciter de tant d'efforts pour une alternative aussi faible!
Par contre, est remarquable le processus qui consiste à appeler, par delà les frontières du parti dominant d'un coté de la vie politique, tout les citoyens qui se sentent concernés par cette orientation, à choisir qui incarnera  le camp qu'ils appellent de leurs vœux ; cela peut révolutionner notre organisation partisane ; on peut même comprendre que les primaires ouvertes ( et non réduites dans un parti comme celle des verts récemment) annonceraient la fin des partis traditionnels.
Gageons que les petits arrangements entre baronnets locaux et apparatchiks qui permettent la distribution des places et donc la "carrière" politique vont faire de la résistance.
Nous venons d'en avoir un exemple à l'occasion du lancement par M. Samzun de son association en vue de préparer la municipale de 2014  : en soi une bonne chose pour la démocratie dans notre ville ; or cette annonce était  accompagnée de déclarations de l’intéressé, contresignées par celles de la secrétaire de section du PS nazairien, affirmant que seule la section socialiste prendrait la décision finale sur le dirigeant appelé à incarner  la gauche républicaine pour succéder à Batteux ;
4400 électeurs nazairiens pourraient donner un avis sur le candidat à la présidentielle, mais pas sur celui à la municipale! Étonnant non, et quelque peu contradictoire ;
Laissons leur le temps d'assimiler cette contradiction.
David Samzun et ses concurrents connus ou à venir devrait comprendre que la reconduction des socialos par 40% de 52% des électeurs en 2008 a créé un déficit de légitimité que la gauche ne peut effacer qu'en rassemblant autour d'un leader qui dépasse les petits arrangements internes.

Ne devrions-nous pas d'ailleurs en prendre de la graine à droite et au centre ?  Une primaire ouverte qui désignera la tête de liste acceptée par tous, doit être envisagée si nous voulons faire autre chose que de la figuration en 2014.
J'invite par la présente les personnalités de droite et du centre de notre ville à se réunir pour tenter d'en définir les voies et moyens de manière à ce que cette désignation puisse intervenir bien avant l'échéance de 2014.

Aucun commentaire: