« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 29 novembre 2009

La Bourse carbone de Chicago

 

 

...La première bourse du carbone fut créée à Chicago, en 2003 : le Chicago Climate Exchange, plus souvent dénommé le CCX. Ses promoteurs furent l'ex-Vice Président et candidat malheureux à la présidence Al Gore, ainsi que le puissant numéro deux de l'ONU, Maurice Strong, le stratège du sommet de la Terre de Rio (1992), Conseiller spécial du Secrétaire Général l'ONU, Kofi Annan. Le CCX est une entreprise privée, indépendante du pouvoir et des instances internationales. Pour le concevoir et le diriger, Al Gore et Maurice Strong firent appel à un expert des produits dérivés boursiers, Richard L Sandor, actuellement Chairman de l'entreprise. Sandor s'était illustré dans les années 1980 en créant une bourse d'échanges de droits concernant les émissions de gaz responsables des pluies acides. Le financement initial a été trouvé auprès de 13 entreprises du Nouveau Monde, avec l'aide efficace de la Joyce Foundation, association philanthropique de Chicago. Notons que les statuts et documents juridiques du CCX ont été élaborés par un jeune avocat et sénateur de Chicago, membre du Board de la Joyce Foundation, Barak Obama. Maurice Strong apporta quelques fonds et fut nommé membre du Board of Directors . Al Gore intervient dans le financement du CCX par son « Hedge Fund » Generation Investment Management (GIM), et a attiré au capital du CCX la banque Goldman Sachs, qui détient 10% des actions. On note encore, au sein de l'Advisory Board, la présence du Président du GIEC Rajendra K Pachauri, (qui intervient à titre personnel, et non es qualité). L'implication de Maurice Strong et de Rajendra Pachauri dans cette affaire privée n'a rien d'exceptionnel, car il est de pratique assez courante que les hauts fonctionnaires de l'ONU aient leurs propres affaires privées, en tant que dirigeants ou consultants d'entreprises.

Le CCX donnait de grands espoirs à ses fondateurs, qui imaginaient le développement rapide d'un marché nord américain des permis négociables. Mais le refus de Georges Bush d'engager les USA dans le processus de Kyoto maintint le CCX à un faible niveau d'activité. Quatre vingt grandes entreprises multinationales devinrent des partenaires qui s'entendirent pour limiter volontairement leurs émissions et vendre ou acheter des permis négociables sur le marché de Chicago. L'arrivée d'Obama à la présidence apporta de grands espoirs à ces dirigeants du CCX. Si le Waxman Markey Bill est voté , les Etats Unis seront dotés d'un système officiel de cap and trade, et dès lors les échanges de permis pourraient atteindre des milliers de milliards de dollars.

...................

Le CCX a une filiale européenne, l'ECX. Il existe aussi une bourse canadienne, le Montreal Climate Exchange. Mais la seule bourse importante est l'européen BlueNext, filiale commune d'Euronext-NYSE et de la Caisse des Dépôts et Consignations. On y échange les permis européens EU ETS, sur le marché spot et à terme, ainsi que les permis correspondant aux programmes bénéficiant des mécanismes de flexibilité du Protocole de Kyoto, le Mécanisme de Développement Propre (MDP) et de la Mise en Œuvre Conjointe (MOC).

.........................

Extrait d'un article paru ici : http://www.fahayek.org/index.php?option=com_content&view=article&id=1817:changement-climatique-economie-les-marches-de-permis-demissions-de-co2-cap-and-trade&catid=82:environnement&Itemid=63

Il est frappant que jamaisn la presse française ne fasse état de l'intéressement financier de certains aux mécanismes  du Protocole de Kyoto et de ses éventuels successeurs

 

1 commentaire:

Jean-Paul Moratin a dit…

Je découvre avec intérêt cet article.
Voici mon commentaire :
Le MET a décidé de publier 160 ans de données climatiques !!
http://bit.ly/58NJ6d
mais il faudra attendre 2012 pour en arriver au bout.
Et pendant ce temps notre ami Al Gore estime que les résultats de Copenhague seront insuffisants et que la bourse du carbone aura de meilleurs résultats que des taxes = Il est à l'origine du CCX avec un certain Maurice Strong, le stratège du sommet de la Terre de Rio (1992), ex n°2 de l'ONU.
Les statuts et documents juridiques du CCX ont été élaborés par un jeune avocat et sénateur de Chicago, membre du Board de la Joyce Foundation, Barak Obama.
Le Président du GIEC, Rajendra K Pachauri est au board.
Il faut savoir que l'activité du CCX est faible et qu'Al Gore & Co espèrent le vote du Waxman Markey Bill qui permettra des échange de centaines de milliards de $.
Plus je creuse le sujet, plus je me pose de question sur cette alliance entre Al Gore et ONU, scientifiques réchauffistes, ONG composées d'ex trotskistes devenus verts intégristes et en France de Sarkozy-Borloo, plus écolo tiers-mondiste que moi, tu meurs.
Le silence de notre classe politique est assourdissante.
CO2 et Identité nationale semblent être les deux contre feu de la crise bancaire et industrielle.
Français, le CO2 est pire que la dette abyssale de la France.
PS
Je n'ai pas renouvelé depuis deux ans ma cotisation UMP et ce qui se passe me pousse à l'abstention pour les Régionales