« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

samedi 25 mai 2013

Impressions de sortie du conseil suite 1

Vint le tour comme annoncé de la délibération 13 sur une étude de diagnostic et d'orientation des politiques culturelles( projet culturel de territoire) dont le secrétariat et le pilotage serait assuré par St-Nazaire pour toutes les communes sauf Pornichet qui amène de ma part les remarques suivantes :


"En France aujourd'hui, 55% des communes représentant 7.3% de la population comptent moins de 500 habitants ; est-ce le  cas à la Carene ?  Non la Carene est composé de communes dont la plus petite a 2500 habitants ; les autres sauf nous  s'étalant entre 3200 et 10 000; il s'agit d'une échelle qui permet un bon rapport démocratique entre les élus et la population sans avoir besoin d'inventer une soi-disante démocratie de proximité. 
Or les projets gouvernementaux en cours mais aussi votre action quotidienne, comme on le voit avec la présente délibération, tendent tous à faire migrer vers la communauté d'agglomération la prise de décision dans tous les domaines. 
Nous ne sommes pas hostiles, bien au contraire, à la gestion au niveau communautaire des services publics lourds comme l'adduction d'eau potable, le traitement des eaux usées, celui des ordures le transport collectif et j'en passe…  mais nous posons la question que laisserez-vous aux communes ? Car on le sait bien dans ce type de structure à Nantes comme à Sn c'est la ville centre,  par la disponibilité de ses élus professionnalisés et la mutualisation de ses fonctionnaires de conception avec ceux de la communauté, qui a la main sur tout! 
On fait une révérence aux identités communales en acceptant d'avoir 38% des sièges mais on met la main sur ce qui forge cette identité même, à savoir la culture; par exemple je suis persuadé qu'il n'y aurait pas le musée de la Marine en bois à Montoir, si le funeste projet proposé aujourd'hui avait existé, il y a 10 ans. 
Mais cela ne nous étonne pas, car s'il y a un mouvement en marche dans la société française depuis 3 décennies et vous en êtes la principale incarnation, c'est bien celui qui tend à effacer nos identités qu'elles soient nationale, régionales ou communales. Nous pensons que cette évolution est dangereuse pour la démocratie et les finances publiques. Nous voterons donc contre cette délibération."

A suivre...

Aucun commentaire: