« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

vendredi 28 mai 2010

Bienvenue dans le monde des Bisounours

Sous le titre "Peur sur le quartier" Presse Océan aborde le problème d'un quartier pourtant apparemment tranquille qui doit supporter le règne d'une petite bande qui s'en considère le maitre
http://www.saint-nazaire.maville.com/actu/actudet_-Peur-sur-le-quartier-_loc-1389687_actu.Htm

Quelle est la réponse des pouvoirs publics représentés par la mairie ?
« réinstaurer le dialogue entre les parties. »
Cela serait compréhensible s'il s'agissait d'un classique conflit de voisinage sur l'usage des lieux, etc. mais ce n'est pas le cas.
Le refus de voir qu'il s'agit d'une bande de prédateurs en train d'établir son pouvoir par des violences sur les biens et les personnes et des représailles en cas de tentative de les dénoncer est dramatique ; les habitants qui le peuvent, comprenant qu'ils sont abandonnés à la merci de leurs bourreaux, vont quitter progressivement le quartier selon un processus bien connu et qui est déjà à l'œuvre dans notre ville. Les autres devront supporter humiliations, prédations et dégradations de leur biens et environnements.
Malheureusement, il n' y a pas que la gauche pour ignorer les phénomènes collectifs en cours d'installation dans notre commune comme cela l'est déjà ailleurs en France.
L'incapacité à admettre la réalité n'est pas son apanage!
Félicitons Presse Océan d'avoir le courage d'en parler.

15 commentaires:

Kvaillant a dit…

Ca s'appelle aussi "le principe des vases communicants", ou un « retour de boomerang » - quand d'un côté on ne fait que "re" "re" et "re" "re" et rerénover" ce qui se voit : c-a-d les bâtiments collectifs - à coup de centaines et de centaines de millions d'€uros - récupérés des dispositifs du "DESENGAGEMENT DE L'ETAT" : ZUS (1982), ZRU (1996), ZFU (2004), Plan "Espoirs Banlieues" (2009) et que de l'autre côté, on en oublie "sytématiquement" surtout, à chaque fois, ce qui se voit le moins : c-a-d son "peuple Silénien", et/ou ses habitants, double victime des "transhumances municipales" en périodes électorales et du NON RESPECT des engagements contractualisés par ces chers mêmes élus nazairiens avec Sarkozy et sa bande (dixit Cotta-conseiller municipal) de redynamiser économiquement, de favoriser l'implantation de nouvelles entreprises, de développer l'EMPLOI, etc... Bref ! En s'efforçant d'appliquer TOUT SIMPLEMENT une démarche de CONCERTATION avec ce peuple silénien et les habitants de ces mêmes quartiers, en vue d’améliorer vraiment leur cadre de vie, de renforcer la cohésion social et l'accès à l’emploi !!

Un simple habitant des quartiers !!

mafalda a dit…

je ne pense pas que ce soit de la part de la municipalité "une incapacité à admettre la réalité"mais plutôt la volonté de faire autrement que l'idéologie uniquement répressive véhiculée par le gouvernement
Cher Monsieur Vaillant, demandez plutôt à vos amis UMP de faire en sorte que les ZFU soient de véritables zones d'activité et non des miroirs aux alouettes!!!

SNalternance a dit…

Chère Mafalda,

Il y a 2 points de vue dans votre réponse à KVaillant :
le second sur le rôle de "vos amis UMP" dans le fonctionnement des ZFU amène une double observation :
Ce n'est pas l'UMP, mais Bernard Tapie et les gouvernements socialos qui sont à l'origine des politiques de la ville dont l'inefficacité totale n'est plus à prouver quelque soit les montants dépensés et les procédures suivies ;
La droite, au pouvoir, a continué dans le même sens qui convient très bien à notre haute administration en lui permettant d'imposer aux collectivités territoriales sa politique ; on a même maintenant des délégués des préfets sur ces territoires.
Rappelons-nous que ces quartiers sont déjà le fruit des décisions de notre technostructure dans l'après-guerre ! On ne fait pas une politique pour un territoire quelque soit la manière dont on le nomme mais pour une ou des populations !

Mafalda, ni moi, ni Vaillant n'avons proposé la répression, encore moins comme unique solution, à tous les problèmes rencontrés ; le diagnostic est simple : notre système social est saturé humainement, financièrement, etc.
L'action à mener n'est pas évidente, mais 2 éléments en sont certains : le travail et la tranquillité publique ;
Le travail ! un vrai travail dans l'activité industrielle et commerciale ce qui suppose avant tout dispositif de formation, une activité en développement!
La tranquillité publique ; il ne s'agit pas de faire disparaître tout comportement déviant, c'est impossible, mais d'empêcher qu'en soumettant les populations par l'intimidation, une bande s'approprie un territoire à partir duquel elle pourra ensuite développer des trafics rémunérateurs pour ses chefs et fournisseurs ; cette économie criminelle la dispensant d'intégrer les comportements communs et décevant des populations qui croyaient y échapper justement.

Soit on réprime ces agissements le plus tôt possible soit on fait disparaître le caractère criminel de ces activités ; dans les 2 cas, cela est indispensable pour permettre au reste de la population de retrouver le chemin du travail pour autant que des patrons en proposent.
Et oui, Mafalda, c'est terrible, mais il faut des flics , un droit pénal efficace, une répression, Et des patrons qui veulent s'enrichir par le développement de leurs activités (patrons dont beaucoup, dans notre pays, sont justement venus de l'immigration)

Je maintiens que sur ce point central des conditions d'établissement d'un banditisme, la mode dominante dans les sphères dirigeantes de tout niveau, très influencé par le courant libertaire de gauche, empêche , bien au-delà de notre pays, de voir clair.

SNalternance a dit…

Un autre aspect des mauvaises solutions : le collège unique ( et c'est la droite qui l'a fait)
http://jlhuss.blog.lemonde.fr/2010/05/31/college-unique/#xtor=RSS-32280322

mafalda a dit…

mon dernier post que vous n'avez pas publié était la page France du rapport d'Amnesty International, une façon de montrer que non, Jean Louis, nous ne vivons pas dans un monde de bisnounours et que nous en sommes conscients, vu la dérive sécuritaire que nous subissons. Quand l'état ne nous envoie que de la violence, comment y répondre? Comment ne pas essayer d'éradiquer le malaise, l'écueil qui se creuse entre les jeunes et les institutions?
le collège unique a été pendant des années un ascenceur social, il part du principe que tout jeune a droit à une formation générale, des outils communs pour appréhender le monde. Que voulez-vous ? sélectionner les jeunes dès le CM2? Sans collège unique, je ne serais jamais sortie de ma cité!
Un collège sans réductions de postes et d'heures ça fonctionne, hélas!le document envoyé aux recteurs le 5 mai pilonne une fois de plus l'emploi dans l'éducation nationale! http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20100531/1365742_3083_rapporteducnat.pdf

SNalternance a dit…

Mafalda, vous me réjouissez profondément : votre point de vue est une caricature d' extrême gauche plus belle que je ne l'aurais pu souhaiter :
Ne voir que la violence d'état lorsqu'il est question de celle de prédateurs en bande est justement une partie de cet irréalisme angélique que je dénonçais.

Quant au collège unique, je vois bien que vous n'avez pas lu le texte en lien car sinon, fine comme je vous connais, vous argumenteriez un peux mieux.
Bon, il est vrai que les manifestations pour la disparition de l'état des juifs vous ont beaucoup occupé; on ne peut pas être partout !

Christian a dit…

Ma chère Mafalda, lorque j'ai posé la question en décembre 2009 au maire dans une réunion publique ANRU, de savoir combien d'emplois seraient générés par le seul et unique bâtiment d'activités de la ZFU (subventionné par mes zamis de l'UMP) - Ce dernier m'a répondu haut et fort devant toute l'assemblée : AUCUN EMPLOI !!
En avril 2010, c'était au tour de son "grand argentier" de confirmer par écrit, cette fois qu'il n'y aurait AUCUNE IMPLANTATION en ZFU !! Donc, si je résume bien - Côté Pastèques (Verts + PS + PC) AUCUN EMPLOI + AUCUNE IMPLANTATION en ZFU = un "GROS" manquement au RESPECT des engagements contractuels signés en 2004 et 2007
Côté de mes Zamis UMP = Subvention prévue = subvention accordée (pour l'instant !) du SEUL et unique bâtiment d'activités !!
J'ai choisi mon camp !!
Koeur Vaillant !!

mafalda a dit…

je ne suis qu'une caricature pas très fine mais j'ai lu le texte que vous proposiez sur le collège unique, et cet article plein de condescendance ( sa femme a la charité de donner des cours de soutien aux sauvages!!!) m'a révulsée. La comparaison avec le système allemand est incomplète et préfigure de ce que l'UMP pourrait préconiser pour les françaises, retour au foyer!

sinon, oui, quand Israël viole les droits de l'homme tout comme quand Notre Seigneur réprime le mouvement social, j'essaie de mobiliser.
Je suis propalestinienne et anti-sioniste, autre facette de la caricature...

SNalternance a dit…

Mafalda,

Dans l'article en lien vous mettez en avant un point tellement secondaire que je ne l'ai même pas retrouvé !
Par contre vous ne répondez pas au développement essentiel sur l'inanité du collége unique :
"Une grande différence avec le système français est la séparation assez précoce entre les élèves qui vont aller en apprentissage en alternance (ceux qui ont l’esprit pratique) et les autres vers les lycées (ceux qui ont une capacité d’abstraction)."
"C’est un truisme de dire que des jeunes allemands ayant suivi la filière apprentissage peuvent tout à fait rejoindre le système universitaire (sans grandes écoles) et accéder aux plus hautes fonctions dans l’entreprise."
ou bien " poursuivre dans des méthodes pédagogiques où on pense que ce n’est pas difficile d’apprendre, qu’il ne faut pas travailler pour “que ça rentre”!
La grande illusion de l’ordinateur qui veut combiner le ludique et le pédagogique accélère encore la différence entre les familles où chacun a son ordinateur et les familles qui en ont un pour tous … ou n’en ont pas."
etc.
sans porter aux nues une organisation sociale et scolaire qui entrave le travail des femmes avec toutes les conséquences négatives que l'on sait...

mafalda a dit…

cher Koeur Vaillant, chevalier de la ZFU, je crois que vous avancez des choses erronnées: dans le pôle paramédical et médical au coeur de la chesnaie, il ne me semble pas qu'il n'y ait que des transferts de cabinets ou de postes mais qu'il y aura aussi des embauches!!!
pour vos z'amis, lâcher des subventions, c'est facile, avoir une vraie politique de la ville c'est autre chose

quant au collège unique, Jean- Louis,chevalier de la majorité présidentielle, je suis contre la présélection qui donne peu de chances pour inverser la courbe d'une destinée mais nous pourrons en parler ce soir à la présentation du PEL, enfin, si vous daignez venir car vous ne vous êtes pas du tout intéressé au processus, pour une fois qu'il y avait une vraie concertation sur un sujet aussi important que le PLU!!!

SNalternance a dit…

Mafalda,

Effectivement je n'ai pas suivi les réunions de mise au point du PEL, Projet Éducatif Local, sauf la toute première.

Excellente définition là http://www.prisme-asso.org/IMG/pdf/afae1pel.pdf
"son contenu (du PEL) ne saurait se limiter à l’instruction dispensée aux enfants à travers leurs apprentissages fondamentaux, mais (doit) s’étendre à la sensibilisation, à la découverte et au perfectionnement dans les
domaines culturels et artistiques, sportifs, scientifiques et technologiques, mais aussi dans les domaines de l’informatique et du multimédia, de la citoyenneté et de la vie collective, de la prévention en matière de santé, de sécurité routière et des risques domestiques, etc."


Il s'agit encore de l'une de ces procédures socialistes qui sous prétexte d'agir de façon conjointe, cohérente et coordonnée,
empêche toute initiative qui ne soit pas étroitement contrôlée par l'idéologie dominante et ses affidés.

Je dirais même qu'il s'agit d'une tentative totalitaire car elle prétend gouverner au final toute l'information non évènementielle que reçoivent nos concitoyens.

" Cela implique, en particulier, que la commune définisse et décrive sa « politique éducative
municipale » qui ne se limite pas à sa seule gestion des affaires scolaires, mais intègre l’ensemble de ses orientations politiques, des moyens d’organisation et financiers, des dispositifs et des services, qu’elle mobilise autour de l’objectif éducatif. La formalisation de cette politique éducative municipale, décidée par le Maire (et dénommée également politique éducative locale), appelle les responsables politiques et administratifs locaux à décrire le mode de pilotage et de management interne à la collectivité mis en place pour assurer la coordination et
la transversalité des décisions et des actions."

Comme vous le savez, je suis moi dans l'opposition et ne décide donc pas de la politique municipale!
Je peux par contre approuver ou refuser les dispositions pratiques lorsque nous en sommes saisis.

En dernier lieu, je ne partage pas cette idéologie éducative qui s'est emparée de toute l'action publique, sous l'influence de la pensée de gauche qui domine l'action de notre administration d'état.

Le soi-disant échec du système scolaire français ne doit pas gangréner ce qui justement est là pour le corriger.

Martin a dit…

Je ne sais pas si Monsieur Vaillant est bien placé pour dire quoi que ce soit, vue sa trajectoire et les mensonges dont il a le secret. Mais je préfère ne rien dire à cette personne (et le Maître de ces lieux me censurerait de toute façon)

Pour le reste je suis en total accord avec Mafalda.

Monsieur Majorité présidentielle, où va-t-on sur l'éducation qui semble si importante (parfois) à vos yeux ? J'aurais honte à votre place, vous qui avez bénéficié de l'école républicaine. Vous préparez une drôle de société. Mais vous vous en foutez sûrement, Monsieur chacun pour soi.

mafalda a dit…

alors là c'est vous qui tombez dans la caricature: plus de services publics et une cohérence dans l'offre éducative deviennent de la dictature! c'est en risible!

SNalternance a dit…

Martin,

Je ne sais si je suis le "Monsieur chacun pour soi" que vous visez et je ne comprends pas bien ce qui me vaut cette appellation si c'est le cas.
De même, je ne comprends pas le "vous qui avez bénéficié de l'école républicaine" ; Vous devez me prendre pour un autre ; remarquez je vous excuse il y a bien un membre de l'UMP qui croyait que j'avais été trésorier fédéral du PS;
Les convictions religieuses de mes parents m'ont fait éduquer par les jésuites dans le primaire et dans un externat séculier catholique pour le secondaire; J'y ai beaucoup appris de très bon maîtres qui m'ont transmis une trop haute idée, peut être, de la politique et de la gestion des entreprises. J'ajouterais que c'était pour partie avant les lois Debré dont totalement à charge des parents.

Mafalda,
Une dictature se caractérise par plus de services publics et plus de cohérence dans l'action, c'est du moins ce qu'elle prétend de l'Italie mussolinienne à la Russie stalinienne. L'émirat de Gaza me paraît aussi particulièrement cohérent ; d'ailleurs, la semaine dernière on y a fusille , sans protestations de votre part, à l'issue de Procès iniques, une petite dizaine d'obstacles à la cohérence, c'est à dire de membres du Fatah.
Heureusement on n'en est pas là, ici ; du moins tant que vous exprimez sur mon blog !

Christian a dit…

Gente Mafalda et gentillet marteau (pardon (tin)- Martin!!
Eh ! oui !le chevalier "VAILLANT" continue sa croisade contre les "infidèles" de la ZFU. En juin, il continuera de "guerroyer" en terre sainte de notre vieil Europe contre les "seigneurs de la rose fanée" pour leur faire rendre "gorge" des moûltes "écus" détournées des caisses du roi Barroso, à d'autres fins que celle de notre bienaimé peuple !!
Prince Vaillant