« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

lundi 8 octobre 2012

Sur un éditorial de Kevin Izorce

Dans le bulletin municipal de ce mois, Kevin Izorce et son groupe développe 2 points :

Le premier, sur la situation d'insécurité dans notre ville, ne peut que rencontrer notre accord ; nous avions écrit des choses fort semblables le mois dernier en visant particulièrement la rue de la république " mendiants et trafiquants s’installent à demeure dans des lieux de passage"
(cliquez pour le relire)
Le deuxième point concerne la préparation des municipales ; laissons de coté la remarque sur ce qui s'organise dans la gauche de pouvoir et interrogeons nous sur la démarche proposée qui, me semble-t-il, rencontre celle que mes amis proposent !
Une précision tout d’abord Kevin Izorce se trompe s'il croit que nos initiatives tendent , je le cite : " à essayer de paraître moins de droite ". C'est même plutôt le contraire ! Les électeurs vomiront les tièdes qui seraient prêts à rejoindre le camp socialo que sa politique nationale va faire rejeter par tous.

Par contre, nous nous rencontrons avec lui, lorsqu'il déclare qu'il faut des candidats "choisis pour leurs compétences et non pour leur étiquette ou leur courant"; c'est ce que je demande depuis des mois et répète encore dans le bulletin de ce mois en souhaitant "l’absence de listes labellisées UMP ou autres au profit d’une liste d’intérêt local ouverte à toutes les bonnes volontés". 
Car nous savons trop ici à SN, dans les rangs de l'UMP, le résultat de ces démarches parisiennes ou nantaises qui visent à sélectionner les soumis et non les compétents. 
D'ailleurs un des problèmes des oppositions au conseil, n'est-il pas celui de la compétence dans les affaires municipales ?
Nous sommes aussi d'accord sur le fait que pour l'instant le choix de la tête de liste n'est pas la priorité; Il faut discuter du fond d'une politique municipale et oser envisager une véritable révision générale des politiques municipales et intercommunale (RGPMI) ; les électeurs maintiendraient les mêmes au pouvoir si c'est pour faire la même politique!
Je ne réclame pas cette tête de liste pour quiconque mais souhaite que nous trouvions un accord afin que le maire ne soit pas en même temps le président de la 'Carène' ni titulaire d'un autre mandat et vice versa.
Nous avons donc du pain sur la planche; il est temps de cesser de travailler chacun de son coté : rencontrons-nous !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Une tête de liste et une liste d'opposition unique à St Nazaire , nous en rêvons tous .
Soyons réalistes , contre ce pouvoir PS dans notre ville , notre région , notre pays .
Contre ce vote bientôt des étrangers dans nos élections locales ,dans ces demandes de plus en plus insistantes sur les revendications islamistes sur notre mode de vie , des actes antisémites de plus en plus courant .
Il est temps de regrouper les hommes libres.