« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

dimanche 21 novembre 2010

Des méthodes... et des Hommes

Dans "l'écho de la presqu'ile" du vendredi 19/11/2010, sous la plume de M. Julien Boudiou, M. Pinte, en qualité de président départemental de l'UMP, tient des propos énigmatiques sur une "méthode Garnier" qui serait à l'origine des difficultés de son parti à Saint-Nazaire ; je ne sais en quoi consiste cette méthode qui m'est imputée, par contre j'ai supporté la "méthode Pinte" depuis sa première élection dans ces fonctions fin 2008 :

Jamais M. Pinte n'a tenté de prendre contact avec moi, de discuter, de s'informer même; il a toujours superbement ignoré la tête de liste de l'UMP dans la 2° ville du département.
Le 17 février 2009, il reçoit mes 2 colistiers, mais ni lui, ni eux ne m'ont jamais informé de cette rencontre ni de son objectif.

Mes mails lui exposant les difficultés de notre groupe n'obtiennent pas de réponses sauf, le 26 octobre 2009 pour me dire que : "ce n'est qu'un problème de coordination entre nous" ; 15 jours après, le 12/11, une conférence de presse est tenue par M. Belliot, mes 2 colistiers (Maud Cascino et Christian Bertin) et quelques membres de l'UMP, officiellement pour lancer une association " la région passe par SN" en fait pour annoncer que le groupe ainsi constitué me remplace pour animer la droite dans notre ville.

Dès lors, les désaccords entre les 3 membres de l'UMP au conseil municipal apparaissent au grand jour. Le 29 janvier 2010, Maud intervient après moi, sans m'en avoir prévenu, lors du conseil sur l'orientation budgétaire ; Pinte est aux abonnés absents, pour moi en tout cas.

Le 2 février, Maud Cascino se plaint d'avoir été l'objet de violences de ma part la veille lors d'un comité de circonscription, M. Pinte réagit immédiatement; Il adopte le point de vue de la plaignante sans la moindre investigation auprès de membres du comité présents ce soir-là.

M. Pinte fait créer une commission de discipline interne présidée par M. Vincent Delaroux dans l'intention de m'exclure pour les faits allégués par Maud Cascino.
Après avoir entendu tous les protagonistes de l'affaire, cette commission a conclu que s’il y avait eu un comportement inadmissible, il n'était pas de nature à justifier l'exclusion que la présentation des faits par Maud Cascino aurait entraînée si elle avait été avérée lors de l'enquête menée.
M. Pinte, continue, néanmoins, de se prévaloir des déclarations de Maud Cascino.

Voilà la "méthode Pinte" !

Tous les témoignages qui m'impliquent dans l'enquête policière, proviennent de personnes (Charton, Belliot, son directeur de cabinet, et Mickaël Bouillet) qui participaient  à la conférence de presse du 12 novembre 2009, alors que j'étais hospitalisé, par laquelle elles annonçaient la fin de mon rôle dans la vie politique nazairienne. Les mêmes tentent maintenant de créer une UMP bis avec le soutien de François Pinte dans l'association "SN face au large" contre un comité de circonscription légitimement élu.

9 commentaires:

VoiciGala a dit…

Mr Garnier,

Vous savez bien que l'ambition des uns, s'arrête là où commence celle des autres...Le reste n'est que "stratégie", pour assouvir une quelconque envie de se sentir "plus fort" que les autres...Et lorsque je parle de stratégie, je fait écho bien évidement à un "réseau". Les amis d'hier, sont les "infréquentables" d'aujourd'hui... La mode est au réversible, modèle "capuche" pour cacher la honte. Et puis on sait tous que de longues jambes, valent mieux qu'un long discours...Et oui, les hommes ne sont que des hommes...Et ça dure depuis quelques générations!!! Mais je ne suis pas sûr que la longueur des dites jambes, soient à la hauteur de la réalité des nazairiens, et puis de toute façon, je crois bien qu'ils s'en foutent...( des jambes, bien sûr!!). Tout cela pour dire, qu'il faut un responsable, cela ne peut pas être eux, bien sûr ; donc c'est vous!!!
Je pense que vous êtes trop franc... Vous savez qu'en politique, mieux vaut ne rien dire et ne rien faire avancer...(sauf les indemnités), que de l'ouvrir et de gêner... Je ne vous apprend rien...

Bien à vous...

Dumas a dit…

Vous pouvez avoir raison contre tout le monde, mais tout de même, quand on vous voit ainsi vous opposer à un tel point contre le président de l'UMP 44, seul candidat à sa succession nouvellement et brillamment réélu, comment voulez-vous être crédible ?

SNalternance a dit…

Dumas, ou avez-vous vu que Pinte ait été brillamment réélu ?
Alors qu'il est seul candidat et sortant, il recueille 26 % de rayures ; ce n'est pas un franc succès !
Par ailleurs, je ne m'oppose pas volontairement au président ; je fais face à son agression ce qui n'est pas du tout la même chose. Noter que je ne suis pas le seul dans la 8°.

MG a dit…

Bonsoir Monsieur Garnier,

je comprends maintenant pourquoi j'ai reçu un courrier
"Saint-Nazaire face au Large". Manifestement cette association
est dirigée contre vous.
Dès lors, pourquoi ferais-je parti de cette association, qui pour moi
divise la droite à Saint-Nazaire.
Vous êtes le seul à nous tenir informé de la politique sur St Nazaire
je vous apporte à nouveau mon soutien
Bon courage, la politique est surtout faîte de "coup bas"

Anonyme a dit…

Le terme "divise" n'est pas très juste, je dirais que l'on se fiche du système mis en place et validé par nos instances.
Or ici, on donne raison à ceux qui se sont comporté depuis le début comme des "emmerdeurs" et instrumentalisé par quelqu'un qui impose car personne ne veut sa place à Nantes...il s'amuse bien, et la tête de "turc" c'est la 8ième légale, que ce monsieur n'a pas pu manipuler lors des élections internes, alors, comme pour toi, jean louis, on veut détruire ta personne, par jalousie mais surtout, dans l'espoir que personne ne réussisse à Saint-Nazaire. Il essaie de passer outre, et dirige maintenant à ciel ouvert, via quelques uns, la destiné de Saint-Nazaire, c'est une invasion de cafards, à éradiquer par tous les moyens !!!

Sinful a dit…

"St nazaire face au large"!!! En voilà un programme!!! Et bien qu'"ils" larguent les amarres, et qu'"ils" le prennent, le large...Et surtout, qu'ils arrêtent de parler de "St Nazaire", qu'ils ne comprennent pas, qu'ils ne vivent pas, mais qu'ils souhaitent changer malgré tout. Aucune des personnes de cette association ne se soucie de ce qu'est St Nazaire ( dans son âme, dans sa culture...) Ils ne souhaitent que l'échéance de 2014, et non pas en proposant, mais en critiquant. Dame Maud étant une vitrine, bien nettoyée, certes ; c'est son valet M.Cadiet qui prend la parole et pour ne parler QUE du port Autonome. Mr Charton (Pardon, Maître)ne peut alors qu'aprouver(BRAVO!!! OVATIONS.). Quelle triste réalité... Heureusement que St Nazaire n'est pas QUE le port, ( et j'espère qu'il ne sera jamais entre vos mains...)et oui messieurs du large, si vous n'êtes pas trop loin, Veuillez écouter : les nazairiens peuvent être bêtes,certes, mais ils ont une carte d'électeur...Sachez vous en souvenir...Ce qui me rassure, c'est que Mme Bovary, a encore de beau jours devant elle...Pour mon plaisir...Allez "Hauts les coeurs", il faut se souder entre nous!!!( même quand je l'écris, ça me fait rire...).
Je ne suis pas très inquiet, car d'expérience, ce genre de parasites n'a pas fait long feu!!!

Forza!!!

Dumas a dit…

Vous aurez beau bourrer votre article de commentaires qui vous sont favorables, vous ne m'enlèverez pas du crâne le fait que votre prise de position anti-Pinte est objectivement vouée à l'échec. Comment voulez-vous être légitime en voulant déligitimer celui qui a été objectivement réelu président de l'UMP 44 ?

SNalternance a dit…

Mais Dumas je n'ai pas à être légitime ; je suis légitimement élu conseiller municipal au titre de la liste que je dirigeais et tout aussi légitimement élu au comité de circo; je ne discute pas la légitimité du président Pinte mais celle-ci ne le dispense pas de tenir compte des statuts de notre parti !
Encourager une dissidence et la porter aux nues n'est pas la meilleure manière de préparer l'avenir de notre camp.

magnum a dit…

J'apprécie votre franc-parler et ce que je considère aussi, ne vous connaissant pas, comme une certaine honnêteté.
J'avais voté pour ce M Pinte que je ne connaissais pas plus, mais le fait de savoir qu'il n'a pas voulu vous rencontrer heurte ma fibre démocratique, donc je regrette ce vote.
Honte à lui, qui par ailleurs encense M Béliot maire de Pornichet qui n'en fait qu'à sa tête de petit populiste d'avant guerre.