« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

mardi 30 novembre 2010

Déclaration de JF Arthur au conseil départemental de l'UMP 44 le 15/11/10


Suite au courrier que j'ai adressé au Président François PINTE le 8 novembre courant, courrier dans lequel je lui demandais s'il cautionnait les propos du chargé de mission qui répandait à qui veut l'entendre que « j'aurai truqué les élections internes ... » et d'autres propos tout aussi calomnieux et diffamatoires, tant à l'intérieur de notre Parti et ce qui est plus grave très en dehors du mouvement, auprès de personnes influentes sur St-Nazaire que nous-mêmes, lui avions permis de rencontrer.

Pour mémoire, je vous indique que je suis resté délégué durant 6 ans (2004/2010), c'est la première fois que j'entends de tels propos venant d'un nouveau venu qui devrait " sans doute balayer devant sa porte car un homme qui fait volte face début octobre en 24 heures c'est très suspect."
Le comité départemental le 9 juillet 2010 avait désigné un chargé de mission qui devait en un mot arrondir les angles dans la 8°circo, nous avons finalement désigné un colporteur, un tailleur de croupières et de vestes, quand il ne se la retourne pas lui-même, un homme pile et à double face.
Je veux rappeler ici que dans sa mission, il était chargé du suivi de l'élection interne dans la 8° , qu'à aucun moment il ne s'y est intéressée, il fut candidat au poste de délégué de circonscription, ce qui paraissait inconcevable quant on veut rassembler autour de soi.

Au lieu de cela, comprenant qu'il ne serait pas élu, il demanda à son quarteron d'adhérents de boycotter les élections et il demande l'annulation de celles-ci, au motif que j'aurai truqué les élections, (en n'envoyant pas en temps voulu le matériel de vote .., en choisissant ceux à qui j'aurai souhaité les adresser et en organisant le vote sur la commune de Savenay ...)
La liste des désagréments sur la 8° circonscription serait trop longue depuis ces 2 dernières années et je peux même dater le début des ennuis au 17 février 2009.

C'est pour ces raisons que j'ai décidé de ne pas me représenter au poste de délégué.
Je ne déserte pas, le mouvement représente pour moi une grande partie des projets auxquels j'adhère, je continuerai à participer et à rester présent auprès du comité et des adhérents de la circonscription et plus particulièrement ceux du canton de Savenay et je demanderai tout à l'heure le soutien de notre comité pour les élections sur le canton de Savenay.

En conclusion, je pose les questions suivantes :
- Ou en est le recours de Monsieur SEGRETAIN formulé contre le résultat des élections de la 8° circonscription que j'ai organisé.

- Le secrétaire départemental m'ayant signifié l'arrêt de la mission d'Étienne SEGRETAIN, je l'en remercie. Je souhaiterai compte tenu des éléments énoncés dans mes propos que Monsieur SEGRETAIN soit exclu de toutes responsabilités officielles, présentent ou futures dans notre circonscription et lui signifier bien évidemment, son retour sur la 7ème circonscription, là ou il est domicilié, à Guérande, Place de Bruges.

- En dernier point, je demande solennellement au Président sortant, qui n'a pas répondu à mon courrier par écrit comme je le lui demandais, (il ne m'a adressé qu'un simple coup de fil samedi soir) qu'il s'exprime devant le comité, sur sa caution ou pas, des propos tenus, et agissements de Monsieur SEGRETAIN, et que la maladresse n'explique pas tout.

En effet, je souhaite aux yeux des militants et du comité départemental ne pas être celui qui quitterait son poste sur un soupçon de truquage, de magouillage et tripatouillage. Je souhaite être reconnu comme un militant intègre, loyal et fiable.

Présent à cette réunion je peux attester que M. Boënnec secrétaire départemental répondit clairement à Jean François que le recours n'aboutissait pas et que la mission de M. Segretain était terminée mais que la lettre ne devait pas lui être arrivée! La réponse de M. Pinte n'était ni très claire ni très nette ; il est probable que Jean François Arthur la reposera pour qu'elle figure au prochain compte rendu.

Aucun commentaire: