« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 25 septembre 2010

Des états d'âme à l'UMP...de Saint-Nazaire ?!

"L'Écho de la presqu'île" parue cette fin de semaine,  mais aussi "SaintNazaire infos", en conclusion de son article sur la charte http://www.saintnazaire-infos.fr/conseil-municipal-le-projet-de-chartre-associative-fait-il-la-loi-23-43-433.html , se sont fait l'écho d'une intervention de Mme Maud Cascino en début de conseil municipal le 17 septembre. Dans cette intervention, ma colistière se plaindrait d'un manque de réaction de notre mouvement aux événements du premier février 2010.
Cela est profondément inexact ; Une commission d'enquête a été désignée ; elle regroupait outre son président Vincent Delaroux, ancien député de L-A, 2 délégués de circonscription de l'autre bout du département.
Elle s'est déplacée à SN et a reçu, individuellement les membres du comité présents à cette réunion et quelques autres de nos adhérents qui le souhaitaient. 
Après ces auditions, la commission a présenté ses conclusions au bureau départemental de l'UMP 44 puis au conseil départemental, réuni début juillet, qui a, sauf 2 amis de Mme Maud Cascino, accepté les conclusions présentées par M. Delaroux.
Une réunion de clarification s'est tenue à SN, lundi 20 septembre, sous la présidence de François Pinte, président départemental de l'UMP et en présence de M. Delaroux à laquelle Mme Maud Cascino et moi-même participions. J'ai accepté les conclusions de la commission, ce qui n'est toujours pas le cas de Mme Maud Cascino.
Dans l'attente des démarches entreprises envers elle par le médiateur nommé par le conseil départemental, notre groupe au conseil municipal de SN reste administrativement inchangé ; politiquement, il n'existe plus depuis la conférence de presse du 12 novembre 2009.

Mise à jour du jeudi 30/09 :
J'ai reçu de nombreux commentaires dont ni le ton ni les bizarres mises en cause d'autres élus ne permettaient la publication;
La plupart suivaient l'article d'Ouest France de ce mardi 28 / 09 / 10 qui semble avoir été interprété par certains comme annonçant une réconciliation en cours entre les élus nazairiens ;
Or il n'en est rien :
Le refus de Maud Cascino de retirer la plainte déposée par elle contre moi, demandée pourtant par nos instances, bloque totalement le processus lancé par la commission Delaroux.

Jusqu'à quand Catilina abuseras-tu de notre patience ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conjuration_de_Catilina

Aucun commentaire: