« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

lundi 26 juillet 2010

Polémiques sur le changement climatique

Une chronique d'abonné parue dans le monde du 17/07 présente de manière très équilibré la problématique politique du RCA. Pour ceux qui n'auraient pas accés au monde.fr ici :
http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/07/18/polemiques-sur-le-changement climatique_1389096_3232.html
on peut aussi la trouver là : attention 2 pages
http://www.skyfall.fr/?p=583

un petit extrait pour appâter :

 Faire peur à l'opinion publique permet aux politiques de s'emparer des voix lors des élections et garder ainsi le pouvoir ou de le prendre. Depuis déjà plusieurs décennies, les écologistes ont, à juste titre, tiré la sonnette d'alarme pour défendre l'environnement, lutter contre la pollution. L'idée du réchauffement climatique est venue s'incruster dans leurs préoccupations et sous la pression de politiques relayée par les médias s'appuyant sur les rapports du GIEC, on a fait du CO2 le problème nº 1. Grâce à la force de l'argument (nous allons vers un réchauffement climatique dramatique que la terre n'a jamais connu à cause du CO2 que nous émettons), la mobilisation de l'opinion s'est faite autour de cette pensée unique au détriment de la vérité scientifique.
De fait, l'argument du réchauffement climatique est venu au secours des politiques qui cherchaient, depuis plusieurs décennies, à sensibiliser l'opinion sur la disparition programmée du pétrole qui sera précédé de son augmentation : essayons de consommer moins de pétrole pour éviter le réchauffement climatique ! C'est là que la réalité dépasse la fiction ! La mondialisation de l'économie sans le pétrole ne serait pas possible : plus d'avions, plus de transport sur terre et sur mer avant que l'on découvre une énergie de remplacement ; sans parler des innombrables produits dérivés qui sont entrés dans notre vie quotidienne. Même si la recherche existe dans ce domaine et que de timides applications ont vu le jour, nous sommes loin, très loin, d'avoir trouvé la ou les solutions pour remplacer le pétrole quand il sera impossible de s'en procurer. Gagner du temps en consommant moins est donc devenu fondamental pour la survie de l'économie capitaliste mondialisée.

Aucun commentaire: