« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

samedi 12 septembre 2009

La taxe carbone : Un impôt comme les autres

Une réflexion sur la « taxe carbone » : le gouvernement nous dit «ne vous inquiétez pas, elle sera entièrement compensée ».
Mais c'est le cas de tous les impôts ! Tous les impôts sont reversés aux Français (en salaires des fonctionnaires principalement, puis dans les différents budgets de l'Etat, idem pour la sécu).
C'est comme s'il disait « l'impôt sur le revenu, ne vous inquiétez pas, il est compensé », bien sûr, il reversé sous une forme ou sous une autre (salaires, prestations sociales, dépenses d'équipement) aux Français.
L'argument est d'autant plus bidon qu'il est interdit, en comptabilité publique française, d'affecter un impôt déterminé à une dépense précise. Et d'ailleurs l'Etat reverse plus que ce qu'il collecte (trop gentil !), et de ce fait il s'endette...
L'Etat ne garde rien dans ses poches, l'argent transite par lui. Le problème c'est que nous sommes dans un Etat de plus en plus redistributif, de plus en plus envahissant, omnipotent, décidant à notre place et, bien sûr, taxant la création de richesse pour des dépenses à l'efficacité et à la légitimité douteuses.
La taxe carbone est un impôt comme les autres, un de plus, c'est tout.

Philippe Herlin
© La dette de la France .fr

1 commentaire:

Zébulon a dit…

100 % d'accord avec cela !

J'ajouterai que la taxe carbone n'est rien d'autre qu'une TIPP élargie.

La TIPP représente 60 à 80 % du prix de vente de l'essence à la pompe.
Et le plus drôle c'est que la TIPP est censée être une écotaxe pour partie puisqu'elle est un coût forfaitaire par litre d'essence. Comme la taxe carbonne qui est une taxe sur le volume (de CO2 et donc d'essence)!

Pour ce qui est de la redistribution, je ne comprends pas une chose : pourquoi redistribuer davantage aux ménages qui habitent dans les campagnes ? Oui, ils seront les plus touchés par les 4 centimes d'euros supplémentaires à payer en plus de la Tipp mais n'est ce pas une incitation à aller miter les campagnes ??? C'est écolo ça d'aller bétonner les campagnes alors qu'on sait que l'étalement urbain génère plus de trajets, que les maisons sont moins bien isolées que les collectifs des villes, ...??

Autre question : pourquoi les écolos -qui sont contre le nucléaire- sont prêts à faire taxer le carbone et donc encouragent par conséquent le chauffage électrique au détriment du gaz, du fuel ....? Où est la cohérence ?