« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

lundi 15 décembre 2014

Immigration : les mots d’un jour n’effacent en rien la faiblesse des actes...

Paris, le 15 décembre 2014
COMMUNIQUE DE PRESSE
Immigration : les mots d’un jour n’effacent en rien la faiblesse des actes depuis trente mois

Après plus de deux ans et demi d’un silence coupable sur la politique migratoire qui constitue pourtant un défi majeur de notre société, François Hollande a prononcé un discours convenu qui ne changera strictement rien à la faiblesse de la politique du Gouvernement.
Ce discours avait vocation à inaugurer la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, alors que celle-ci avait été officiellement reconnue par mes soins dès 2008. Alors en charge des questions migratoires au sein du Gouvernement, placé sous l’autorité de Nicolas Sarkozy, j’y avais reçu les ambassadeurs de pays sources puis les ministres européens en charge des questions migratoires durant la présidence française de l‘Union européenne.

Les mots d’un jour n’effacent en rien la faiblesse des actes posés depuis trente mois. Avec seulement 27 000 reconduites d’étrangers clandestins en 2013, soit 9 000 de moins qu’en 2012, le Gouvernement avait enregistré une diminution préoccupante de 25% du nombre d’éloignements d’étrangers venus clandestinement sur notre territoire. Parallèlement, du fait de la circulaire de Manuel Valls du 28 novembre 2012, les régularisations de clandestins ont augmenté de 51% en une seule année. Et au total, ce sont près de 300 000 nouveaux migrants qui s’installent annuellement sur notre territoire alors que chacun sait que nous n’en avons ni les besoins ni les capacités.

Face à une politique migratoire aussi faible dans ces actes, le Gouvernement doit adopter sans délai les principes clairs et fermes qui avaient été mis en œuvre durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. La France doit, en effet, avoir le droit de choisir librement qui elle veut et peut accueillir sur son territoire et un étranger qui vient clandestinement sur notre sol doit être au plus vite reconduit, sauf situation politique, religieuse ou médicale particulière.
Aujourd’hui, François Hollande a produit un discours insignifiant qui ne parviendra en rien à masquer une politique inefficace.

Brice HORTEFEUX
Conseiller politique,
Député européen,
Ancien Ministre de l’Intérieur et de l’Immigration

1 commentaire:

Anonyme a dit…



L'immigration est une chance pour la france
http://youtu.be/_Mq-fAUVJtQ