« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

vendredi 12 septembre 2014

La vérité sur les propos de Nicolas Sarkozy sur la loi Taubira‏




Chers adhérents,

Sens Commun prend régulièrement le soin de rencontrer tous les décideurs politiques de l'UMP - y compris ceux dont les opinions ne correspondent pas aux nôtres -, pour leur faire entendre nos arguments et nos positions.
Il y a une semaine, nous avons déjeuné avec Nicolas Sarkozy et avons soulevé, comme il se doit, la question du "mariage pour tous". Un article du Nouvel Observateur, daté du 11 septembre, a prétendu rapporter la teneur de cet entretien, affirmant que Nicolas Sarkozy ne reviendrait pas sur la loi Taubira et avait qualifié la Manif pour tous de "fascistes en Loden".
Nous avons fermement démenti ce compte-rendu absolument inexact du Nouvel Obs, qui ne nous avait d'ailleurs pas contacté et s'est partiellement rétracté par la suite. Voilà la teneur réelle de notre entrevue :
Nicolas Sarkozy travaille activement sur ce sujet, comme sur beaucoup d'autres, et s'est montré très ouvert et attentif à nos arguments. Il a conscience de la fracture sociale profonde qu'a creusé la loi Taubira dans notre pays et a pris la mesure de l'attente de ceux qui ont manifesté contre ce texte. Il a demandé à Sens Commun de l'aider à travailler sur ce sujet complexe parce qu'il touche les consciences mais aussi parce qu'il a aujourd'hui des conséquences juridiques concrètes qu'on ne peut ignorer.
À aucun moment, Nicolas Sarkozy n'a exclu de revenir sur la loi Taubira, au contraire. Il s'est dit particulièrement attentif à la question de la protection des droits de l'enfant et absolument opposé à la PMA et à la GPA.
L'expression « fascistes en Loden » est une citation de Jacques Attali à propos de La Manif pour tous que Nicolas Sarkozy a mentionnée précisément pour dénoncer cette intelligentsia de gauche qui n'a rien compris à la profondeur du mouvement social et se contente de caricaturer les millions de Français opposés à la « réforme de civilisation » promue par la gauche. 
En discutant avec Nicolas Sarkozy, comme avec d'autres personnalités de l'UMP, Sens Commun est dans son rôle, qui est de défendre, auprès de tous, les convictions de la majorité des électeurs de droite. Ce travail, sur lequel nous restons habituellement discret pour éviter de tomber dans la dictature des médias et du court terme, est essentiel pour faire avancer nos idées et propositions à l'UMP.
Vous retrouverez le communiqué de presse officiel de Sens commen sur notre site internet : "La vérité sur les propos de Nicolas Sarkozy".

Sébastien Pilard,
Président de Sens Commun

Aucun commentaire: