« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

vendredi 19 septembre 2014

Le Bras censuré à Guérande par Bretagne réunie !

Communiqué de Sandra Vandeuren :

"Nous souhaitons  nous indigner devant cette atteinte à la liberté d'expression : Monsieur Le BRAS est un chercheur reconnu qui vient exposer un point de vue réfléchi et argumenté sur notre région.

Il est tout à fait anormal qu'un conférencier ne puisse pas s'exprimer sous prétexte qu'une vingtaine de personnes viendraient manifester et ont tenus des propos menaçants.

La force publique peut très bien assurer la sécurité de Monsieur LE BRAS et du site.

Peut être que David SAMZUN aurait l'idée d'inviter Monsieur LE BRAS à SAINT-NAZAIRE ?"

Hervé Le Bras, né le 6 juin 1943 à Paris (Seine), est un démographe directeur d'études à l'Institut national d'études démographiques (INED), mathématicien et historien français, enseignant à l'École des hautes études en sciences sociales
En savoir plus ici 

Articles de presse ici ainsi que dans Presse-ocean 

Un petit complément du 23/09/14 pour ceux qui n'ont pas suivi ou les malhonnêtes de tout acabit :
Les menaces émanaient de Bretagne Réunie! Mme le maire et le sous-préfet n'ont fait que s'y soumettre en les prenant au sérieux: ce qu'on peut comprendre en voyant les comportements de certains mouvements "bretons" dont la violence et l’intolérance sont la marque
Le but clairement proclamée par BR étaient d'empêcher Le Bras de parler car ses études sur la Pédélie ne plaisent pas à BR. C'est plus que de la censure , c'est du fascisme! 

5 commentaires:

Jean Paul Boulvert a dit…

J'apporte mon soutien à ce sentiment d'indignation. L'ignorance est mère de tous les fanatismes. Difficile de tenir à l'écart tous les sots.

Thomas Redon a dit…

Le maire de Guérande ne s'appelle pas Bretagne réunie mais Stéphanie Phan Thanh.

SNalternance a dit…

Les menaces émanaient bien de Bretagne Réunie! Mme le maire et le sous-préfet n'ont fait que s'y soumettre en les prenant au sérieux: ce qu'on peut comprendre en voyant les comportements de certains mouvements "bretons" dont la violence et l’intolérance sont la marque
Le but clairement proclamée par BR étaient d'empêcher Le Bras de parler car ces études sur la Pédélie ne plaisent pas à BR.

Thomas Redon a dit…

En accusant Bretagne réunie de censure, vous êtes totalement malhonnête. Plutôt que de vous en prendre à la vraie responsable, le maire de Guérande, vous faites porter les responsabilités de sa lâcheté à une association (à laquelle d'ailleurs la moindre violence n'a jamais été reprochée). Il est vrai qu'elle est dans votre camp. Procédé méprisable.

SNalternance a dit…

Thomas, pourquoi, vous vous défilez? c'est vous qui êtes d'une turpitude extraordinaire pour ne pas avoir vu tous les appels des fascistes bretons à manifester contre la venue de M. Le Bras§Sans ces appels ni la préfecture ni la Mire n'aurait bouger