« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 7 décembre 2013

Inauguration du siége de campagne de L. Le Merrer ce matin

L’inauguration s'est déroulée en présence d'une cinquantaine d'amis et sympathisants du projet de Ludovic dont de nombreux membres de notre mouvement. On remarquait aussi quelques personnalités plutôt de gauche connues dans notre ville dont des sympathisants de la gauche bretonne  ; Les prises de parole de Josette Emonides, Pierre Bastida, moi-même, Xavier Bruckhére, président départemental du Modem, et Emmanuel James, au nom de Danielle Richard empêchée, ont précédé l’allocution de Ludovic.
Je mettrais en ligne son texte dés que je l'aurais reçu . Pour faire patienter voilà l'essentiel de mon intervention :

"Fin juin 2012, à l'occasion d'une réunion des militants UMP de la circonscription, je proposais à notre nouveau secrétaire départemental, Gatien Meunier, une stratégie pour notre mouvement en vue de la municipale de SN qu'il accepta immédiatement. Elle consistait en 2 principes : le premier, une attitude d'humilité de notre mouvement ;  ni la place de maire, ni celle de président de l'agglomération, ni la tête de liste, ni l'animation de la campagne  ne seraient nos objectifs.   
Notre objectif, c'était le second principe, serait de permettre l'apparition d'une liste de professionnels agissant pour et dans notre ville ; L'essentiel ? Bâtir entre nazairiens le programme d'une liste et la composition d'une équipe crédible. Pas de sauveur suprême bombardé par une direction de parti pas plus que de liste arrangée à Nantes ou ailleurs !

Dès les premiers contacts avec Josette Emonides  pour le Modem et Pierre Bastida pour l'UDI, il apparût que cet objectif était partagé et notre position de restriction appréciée! Lorsque Josette nous parla fin novembre de la personnalité qu'elle nous proposait et du projet qui était le sien, nous sûmes que nous étions sur la bonne voie; Les premiers contacts avec Ludovic en janvier 2013 créèrent la confiance ; 7 de nos militants participèrent à la réflexion "dans DésirS de ville" et le processus d'approbation par nos instances nationales fût lancé. Il devait aboutir le  2 juillet à une décision de soutien à Ludovic Le Merrer et à sa liste d'ouverture. 

En un temps où nous, français, sommes envahis d'appréhensions sur notre avenir, les nazairiens peuvent  regarder avec confiance celui de leur cité : son positionnement  géographique, sa santé économique lui permettent d'offrir à ses habitants l'espoir d'une vie meilleure dès lors qu'un dirigisme  idéologique, hautain et clanique,  laissera la place à une équipe qui permettra aux nazairiens de disposer de leur biens, de réaliser leurs concepts, leur projets, leurs rêves librement!
L'élection de la liste menée par Ludovic Le Merrer fera de 2014, l'année de la liberté et du bonheur pour notre ville et ses habitants.

 

Pour lire le discours de Ludovic Le Merrer cliquez ici

Aucun commentaire: