« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

dimanche 11 août 2013

Un réchauffement moins dramatique n'est pas bien reçu

Extraits de Communiqué et diverses déclarations de Lennart Bengtsson fondateur du Giec  article complet à lire ici 

"Quoiqu'il en soit, les données de l'observation sont claires et le réchauffement climatique progresse beaucoup plus lentement qu'on ne l'avait généralement prévu.
Au lieu d'être reconnaissants pour ce résultat réconfortant, les réactions vont plutôt dans le sens opposé. Dans l'ambiance pratiquement hystérique de l'exagération climatique actuelle, l'annonce d'un réchauffement moins dramatique n'est pas bien reçue parce que tous les membres politiquement corrects du public préféreraient cacher ce fait en suivant la maxime populaire selon laquelle la fin justifie les moyens. Du point de vue du mouvement vert tous les efforts politiques, même les plus extrêmes, doivent être accomplis parce qu'ils souhaitent abandonner les énergies fossiles tout autant que l'énergie nucléaire et ceci à un moment où la population mondiale est en augmentation et où le manque d'une énergie convenable constitue un obstacle majeur pour améliorer le niveau de vie.."
Nous ne savons pas encore comment résoudre au mieux les problèmes d'énergie sur la Terre mais beaucoup de choses peuvent se produire dans les 100 prochaines années. Une sensibilité climatique réduite qui est conforme aux observations, combinée avec une transition du charbon vers le gaz naturel, fournira au monde un délai d'une cinquantaine d'années environ mais pas beaucoup plus. Ceci rendra possible d'éviter des investissements très coûteux et inutiles, financés avec l'aide de l'état et mis en place par les fantasmes des politiciens et par l'espoir de gagner de l'argent rapidement et, au contraire, ceci nous permettra de mobiliser les moyens disponibles dans des programmes bien réfléchis de recherche à long terme sur l'énergie. " 

"En bref et en conclusion :
Les deux climatologues...cités qui ont joué, tous deux, un rôle pivot dans la définition de la science climatique telle que nous la connaissons aujourd'hui, bénéficient d'une telle assise scientifique qu'ils ont le loisir de s'exprimer avec une certaine franchise. Si leurs convictions initiales ne sont pas entamées, du moins se posent-ils de graves questions et envisagent-ils, tous deux, que les modèles pourraient être sérieusement remis en cause. Ce qui n'est certes pas le discours officiel que l'on peut retrouver dans les médias francophones, où le doute n'a pas sa place et est considéré comme une hérésie."

Aucun commentaire: