« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

vendredi 20 avril 2012

Changement radical


Ci dessous notre édito dans le prochain bulletin municipal parution début mai

Changement radical

Par un arrêt du 5 mars 2012, la CA de Rennes vient de mettre fin, en m'innocentant totalement, à une procédure lancée contre moi par ma colistière dont nous avons enregistré le 23/03/12, la démission, puis le remplacement par Sandra Vandeuren.
Il est bien connu que les querelles politiques internes aux formations sont souvent plus violentes et plus malignes que celles qui les opposent à leurs adversaires sur le terrain électoral !
Croyez bien que je regrette que cela se soit déroulé dans le mouvement auquel j'appartiens.
Hélas, Je crains qu'en 2014, la clique à l'origine de cette péripétie, toujours à l'œuvre, empêche le regroupement des forces de tout ceux qui voudront mettre fin à 89 ans de domination des socialistes sur notre ville.
Mais il y a des facteurs d'optimisme : qu'un de nos collègues, Jean-Christian Diat, ait décidé alors que ses convictions, rooseveltiennes pour le moins, le classe à gauche, de rejoindre notre groupe montre que les conditions d'une très large union pour battre les socialistes, peuvent se créer! J'ai donc le plaisir de vous annoncer que notre groupe change de nom et de composition:
Il s'appellera dorénavant "Changement Radical" dans la perspective de celui auquel nous voulons contribuer pour 2014 et sera composé de 3 membres ; C. Bertin ayant renoncé à en être.
Je continuerais à défendre chaque fois que nécessaire, l'action du mouvement auquel j'appartiens, l'UMP, de notre gouvernement, et de Nicolas Sarkozy et à militer pour que cesse en 2014 l'emprise socialiste sur notre ville.
J.L.Garnier

P.S.:  C. Bertin avait dans un premier temps le mercredi précédent le conseil municipal accepté de faire parti du groupe et signé la lettre de déclaration au maire; il m'a informé le matin même du conseil de sa volonté de ne plus en être.



Aucun commentaire: