« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 12 juin 2010

Au dela de la polémique sur la mission et les émoluments de Mme Boutin

Sur son blog aujourd'hui, Philippe Bilger, Avocat Général près la cour d'appel de Paris, éclaire de manière très crue ce que révèle cette affaire ; sa conclusion :

"Quand une multitude de modestes peinent à trouver un emploi, des puissants d'hier voient une énergie publique mobilisée pour leur assurer un présent et des lendemains qui dans tous les cas auraient été riants.

Il y a une manière ostensible et provocatrice de rendre fou le peuple. Et méchant. Il serait temps de comprendre ses possibles frustrations pour prévenir ses éventuelles fureurs. On vit dans une société qui ferait des plus conservateurs des frondeurs."


http://www.philippebilger.com/blog/

Les commentaires sont particulièrement intéressants ; spécialement celui-ci :

"...Boutin, retraitée parlementaire, a le droit de travailler pour le compte du gouvernement et d'être rémunérée pour ce travail : aucun être humain digne ne peut s'opposer à ce double droit.
La seule question qu'il me semble légitime de poser est celle du niveau de la rémunération de Boutin relativement à ce travail, sachant qu'il s'effectue dans le cadre de la fonction publique. Autrement dit, le gouvernement devait-il verser par mois à Boutin l'équivalent de 9000 euros ? Ma réponse à cette question est négative. Je pense, en effet, que la rémunération de Boutin aurait dû être symbolique, c'est-à-dire rester à un niveau relativement bas. ..."  

http://www.philippebilger.com/blog/2010/06/le-salaire-du-renvoi.html?cid=6a00d8341c86dd53ef013484003d96970c#comment-6a00d8341c86dd53ef013484003d96970c

4 commentaires:

ed a dit…

La rémunération n'est pas seule en cause. Offrir en plus voiture, secrétaires et bureau n'est pas acceptable.
Et puis un énième rapport sur ma mondialisation à C Boutin?
Il y a déjà pléthore de fonctionnaires qui travaillent sur ce sujet!
Le conseil d'état, le conseil économique et social, le sénat et tant d'autres institutions, y compris au niveau des régions, départements, collectivités doivent aussi être mis au ban public.

Raminagrobis a dit…

Elle ose se prévaloir de la morale catholique ; elle en est très loin, non ? Rassurez-moi.

Martin a dit…

Morale Catholique...
Deux mots qui vont déjà bien mal ensemble.
Donc se prétendre de la morale catholique ne veux rien dire.

mafalda a dit…

il y a le culte et le denier du culte ( hi hi hi)