« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 4 novembre 2007

UIA et Batteux (Fin)

L'article paru dans presse océan daté du 1/11/07 rapportant les propos d'un M. Morin, vice-président de l'UIA, est très instructif.
Cette personnalité, pas plus que le président de l'UIA la semaine dernière, ne répond aux questions légitimes que pose la présence de M. Batteux comme conférencier :

M. Batteux est le seul politique en place à intervenir dans le programme de cette année et d'ailleurs de tout temps. Il n'est pas un expert de la question qu'il entend présenter.
Sa présence, à ce moment de la vie publique, est en elle-même électoraliste, en ce qu'elle tend à faire croire que M. Batteux possède des qualités reconnues de manière si indiscutable qu'il est la seule personnalité politique légitime pour en parler.


C'est cela qui est inacceptable et qui efface tout discours sur le caractère non partisan ou apolitique du cycle de conférence.
Rien n'interdisait aux dirigeants de l'UIA de faire traiter le même thème par des experts non engagés dans le débat politique ou d'y inviter des tenants de différents points de vue.

Qu'il est donc difficile à ces personnalités de reconnaître soit qu'elles se sont fait manipuler, soit qu'elles sont des affidées !

En tout cas, nous ne confondons pas l'UIA, centre de diffusion de la connaissance, avec la manipulation qu'elle subit.
Les dirigeants actuels de cette association ne sont pas de taille à assurer le maintien de la neutralité de leur association.

Aucun commentaire: