« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

mercredi 21 novembre 2007

La conférence du maire sous contrôle d'un huissier de justice

Article passionnant dans presse océan de ce jour :

M. Batteux n'a pas parlé du développement urbain, thème annoncé de la conférence, mais uniquement de son action à St Nazaire.

Il est tout à fait en droit de le faire, mais dans une réunion électorale aux frais de sa liste.

Hier, la salle était louée par l'UIA, la conférence annoncée dans la revue de celle-ci et rappelée aux membres la veille par Mail.
L'UIA a ainsi rendu un service à M. Batteux ce qui est clairement interdit par le code électoral L 52-8 2° alinea.
La sanction de cet article est le rejet du compte de campagne du candidat, que nous demanderons à la Cnccfp et donc l'inégibilité de la tête de liste.

Soit M. Batteux est mal conseillé, soit il croit la justice à ses pieds.
En tout cas, en ne reportant pas la conférence après les élections, l'UIA a oté à M. Batteux la possibilité de se succéder à lui-même.

1 commentaire:

Philippe a dit…

Comment se fait-il qu'un maire d'une agglomération de 70000 hab puisse fouler ainsi toutes les lois et reglement de notre République.A ce sujet, il est interessant de ressencer tout les pourvois en justice fait à l'encontre d'action de la majorité en place (Litige contre l'école privé, litige contre des architectes...)