« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

mercredi 1 avril 2009

Approbation du budget 2009 de SN

Sur notre site, le texte de l'intervention au nom de notre groupe explique notre vote.
Si vous souhaitez commenter notre action faites - le ci-dessous :

16 commentaires:

SNalternance a dit…

Il m'a été souvent reproché pendant la campagne de l'élection municipale, par des sympathisants et même certains de nos colistiers, d'être trop agressifs envers M. Batteux et sa liste.
Les 2 colistiers élus avec moi ont souhaité fermement, dès l'élection acquise, que nous adoptions une attitude beaucoup plus collaborative ; ce que j'ai accepté d'autant plus facilement que l'exemple de la situation où son agressivité incessante, entre autres, avait mené Daniel Richard, notre leader en 2001, était encore dans la mémoire de tous.
D'où l'adoption d'une attitude que nous n’avons décrite comme une opposition ni frontale ni complaisante.

Notre vote positif sur le budget 2009 a été immédiatement suivi par nos votes négatifs sur le gaspillage du Life ou le subventionnement du Hamas.
Notre vote a été précédé d'une défense tellement vigoureuse de la politique du Président Sarkozy que le maire, devant en particulier le mécontentement de ses alliés PC, a cru devoir préciser " Nous n'adhérons pas à la politique de Sarkozy"!
La confusion des positions du Modem ou de Label Gauche, marquées par une constante agressivité tant envers la majorité que nous-mêmes, ne nous donne pas envie de les imiter dans des prises de position souvent incompréhensibles.

Anonyme a dit…

Le Modem apparaît maintenant comme le seul parti de droite opposé au maire!

SNalternance a dit…

Je ne crois pas que le Modem Nazairien se pense à droite !
On peut même penser que sur ce point, il trompe délibérément la partie de son électorat qui, elle, est bien à droite,
mais l'antisarkozysme excuse tout chez certains ! C'est même à ça qu'on les reconnait aurait dit Michel Audiard.

Zébulon a dit…

Parce que vous êtes pro-sarkozy Monsieur Garnier? J'y crois pas une seconde !

SNalternance a dit…

M. Zebulon, pourquoi vous ne me croyez pas prosarkozyste ?

Zébulon a dit…

Parce qu'il me semble vous êtes attaché à la République, à la laïcité, à la démocratie en général.
Vous ne communiquez pas pour communiquer mais pour défendre des idées. D'ailleurs vos votes pour le pdd ou encore le budget ne sont pas pour moi du sarkozysme dans le sens de l'ouverture manipulatrice mais sont le fruit d'une démarche raisonnée et honnête. Les plus sarkozystes du conseil municipal sont je pense les élus du Modem. Arrivisme, individualisme, ethnicisme (ça se dit?), un peu de démago-populisme et surtout absence de réflexion profonde (ou tout au moins aucune expression de celle-ci).

SNalternance a dit…

Je suis flatté par la considération que vous me témoignez, mais tout flatteur vit au détriment de celui qui l'écoute ; cela réfrène un peu mon enthousiasme ; d'autant que je ne vois pas en quoi le soutien à l'action de Nicolas Sarkozy serait exclusif de l'attachement sans faille à la République, la laïcité, et la démocratie en général qui est effectivement le mien.

Je ne peux comprendre comment et à quel titre le Modem, inclus le Modem nazairien, qui passe son temps à critiquer l'action du président Sarkozy, puisse être sarkosyste ; sauf à entendre que ce mot, sous votre plume, désignerait une maladie politiquement honteuse, marquée par l'arrivisme, l'individualisme, l'ethnicisme, un peu de démago-populisme et surtout l'absence de réflexion profonde !
Tous défauts dont, bien entendu, la gauche est totalement épargnée ?!
Pour débattre utilement et démocratiquement, soyons sérieux : la gauche n'est pas l'incarnation du bien et la droite, celle du mal. Cette prétention, très chrétienne dans son essence, devient insupportable et même dangereuse quand elle en arrive à désigner à la vindicte des boucs émissaires. Je crains que la gauche ne regrette bientôt l'encouragement donné ainsi à des actes qui pourraient devenir criminelles.

Je n'apprécie pas l'action de nos collègues du Modem, mais ils sont des concitoyens honorables dont l'engagement ne mérite ni l'opprobre, ni la médisance, mais le respect critique, et le débat !
Accordez-leur, S.V.P., la même présomption d'honnêteté intellectuelle qu'à moi-même.

Enfin, laissez-moi vous confirmer que je soutiens la politique menée par l'actuel Président de la République ! C'est même pour cela que nous, moi, Maud et Christian avons approuvé le budget municipal de M. Batteux qui, contrairement à d'autres collectivités territoriales socialistes, joue pleinement le jeu de la relance.

Zébulon a dit…

Il n'y a pas de quoi être flatté, je ne fais qu'exprimer ce que je vois depuis d'un an. En plus je peux me tromper comme tout le monde...

Il est clair que vos interventions n'ont rien à voir avec celles du Modem qui se complait dans la polémique sur des sujets qui de surcroît ne sont pas très intéressants. Mais bien-sûr, je ne lui jette pas l'opprobre, ses élus locaux font avec les moyens qu'ils ont ou dont ils ont hérité.

Ca reste tout de même très décevant quand on sait que ces mêmes élus ne parlent que de démocratie ou d'absence de démocratie. Qu'ils balaient un peu devant leur porte et se mettent un peu à proposer autre chose que le nez du France sur la place de l'Amérique latine. La démocratie s'en trouvera grandie.

Pour ce qui est du bien et du mal, je pense comme vous que ce n'est pas une affaire de droite et de gauche. Je vous rappelle cependant que ces notions de bien et de mal ont été mises en avant par GW Bush, lequel a été plus que soutenu par notre cher Président.
Si vous avez à redire sur cette prétention très chrétienne, commencez donc à adresser un courrier à ce dernier pour lui dire tout le mal que vous pensez de sa visite au Vatican, de ses propos concernant les curés et les instits ou encore de son discours de Dakar en juillet 2007.

Pour ce qui est de la politique de relance de la France, elle est critiquée de partout et notamment par l'OCDE. A force de vouloir compter sur la relance de nos amis européens, celle-ci sera tardive.

SNalternance a dit…

Mon cher Zébulon ,
La "prétention, très chrétienne dans son essence," vise le fait de se proclamer arbitre du bien et du mal ce que fait notre gauche socialiste.

En ce qui concerne N. Sarkozy, les déclarations que vous visez à condition de les prendre dans leur entier et leurs circonstances ne me choquent pas ; comme toutes déclarations, elles n'ont d'importance que si elles sont suivies d'effets correspondants.
Or en cette matière, la vie et les actions politiques de Nicolas Sarkozy ne montrent aucune fidélité aux enseignements de l'église catholique, bien au contraire !
Je pense d'ailleurs que l'évolution qu'il entendrait donner à notre législation sur la question du statut des homosexuels devrait achever de le fâcher avec toute un petit clan de droite.

Quant à la politique de la relance menée par notre gouvernement on lit tout et son contraire;
Pour ce qui nous occupe, à savoir le budget de SN, personne ne peut nier qu'il est dans la droite ligne des recommandations gouvernementales en la matière.
J. Batteux a refusé d'augmenter le taux des impôts alors que ses partenaires du PC ont fait de l'augmentation du taux des impôts locaux un manifeste de la dénonciation de la politique gouvernemental ; voyez l'attitude des communistes à Trignac ou St Joachim pour prendre des cas proches !

blog à visiter :
http://www.jpchevallier.com/

Zébulon a dit…

Cher Jean-Louis,


Je faisais notamment référence, et vous le savez, à la déclaration de Latran de notre Président :"lorsqu'il s'agit de morale, l'instituteur n'approchera jamais le curé ou le pasteur." Qu'en pensez-vous? Est-il dans son rôle ?

Je viens de lire avec intérêt les sites de ce JP Chevallier. Croyez-vous qu'un peu plus de libéralisme est de bon ton aujourd'hui alors que tout démontre aujourd'hui les limites du système ? Ce monsieur dit dans un de ces articles :"Le problème des retraites se pose avec de plus en plus d’acuité en France et en Europe.
Le régime de retraite par répartition est une aberration économique qui conduit à une catastrophe prévisible à partir des années 2020.
Seul un système de fonds de pension permet d’assurer des pensions et de financer la croissance."
Y a de quoi rire non de cet éloge des fonds de pension dans la période actuelle?!! Même la droite -pour expliquer son plan de relance à deux sous- se vante à l'extérieur d'être moins touchée que les autres pays grâce à ses amortisseurs sociaux ! Et là vous me renvoyez vers les thèses les plus libérales qui soient !

Une vraie question doit se poser : celle de l'utilité ou non d'un protectionnisme européen. A mon tour je vous renvoie vers un autre site :http://www.protectionnisme.eu/index.php. A force de mettre toujours en concurrence les entreprises européennes à celles des pays émergents (et il y en aura toujours), les salaires et revenus baissent, la consommation et les investissements publics et privés aussi.

Pour ce qui est de la relance nazairienne, tant mieux si vous êtes en accord avec la politique du parti socialiste. Je vous ferais simplement remarquer que la municipalité n'a pas attendu la crise pour engager de grands travaux pour soutenir l'activité et l'emploi du bassin nazairien.
La différence avec les communes que vous venez de citer est que Saint-Nazaire a des finances très saines (contrairement à l'Etat dirigé par vos amis depuis 2002), ce qui lui donne plus d'outils pour ce soutien à l'activité.

SNalternance a dit…

Zebulon,

En cette bel après midi, vous devriez sortir ce que je ne vais pas tardé à faire !

En ce qui concerne les sites de JP Chevallier, je ne vous les ai pas indiqués parce que j'en partageais le point de vue, mais pour montrer qu'il existait, encore et ce n'est pas la seule, une critique libérale de la politique de notre gouvernement.
Je trouve les arguments sur le provisionnement des retraites d'une bêtise sans fin dés lors qu'il s'agit d'un engagement de la collectivité à travers les système Arco ou Agirc.
Je partage la préoccupation d'un protectionnisme européen limité et c'est d'ailleurs la seule utilité que je voie à une taxe carbone.

Je ne fais pas partie des gens qui trouvent des finances malsaines à l'état français aux guichets duquel le monde entier fait la queue pour lui prêter.

En ce qui concerne la déclaration sur la morale je suis plutôt rassuré par le fait que l'instituteur ne fasse pas autant de dégât qu'en ont fait les curés et pasteurs !

Enfin le fait que SN est des finances très saines provient de causes objectives et non de sa couleur politique.

Zébulon-rouge-pivoine-à-cause-du soleil a dit…

Cher Jean-Louis,

J'ai presque passé ma journée entièrement dehors ! J'espère que votre sortie aura été bénéfique.

Rien à redire sur votre dernier message, sinon sur le dernier paragraphe : que voulez-vous dire par "causes objectives" ?

Zébulon-rouge-pivoine-à-cause-du soleil

SNalternance a dit…

"causes objectives"
La base industrielle de notre agglomération permet une excellente collecte de taxe professionnelle au profit des villes puis de la Carène depuis le début de la décennie.

Cette ressource très évolutive a permis à la Carene de reprendre la dette associée aux compétences transférées tout en autorisant un versement compensatoire à notre cité qui représente un tiers de ses ressources.

D'où de légitimes inquiétudes pour le cas où les ressources qui remplaceront la TP ne seraient pas aussi représentatives de l'activité de notre territoire.

Zébulon a dit…

Ah d'accord. Mais un bilan est fait de recettes mais aussi de dépenses.

Si jamais le président de l'ump (et de la France) ne faisait pas compenser la totalité de perte de TP, on pourra compter sur vous pour vous indigner auprès de lui n'est-ce pas?

SNalternance a dit…

La compensation de la totalité de perte de TP est une obligation de portée constitutionnelle.
Le problème réside plutôt dans l'évolutivité de la dite ressource ; c'est à dire sa capacité à évoluer en générant de bonnes régulations entre le développement de l'industrie et celui des équipements et services publics des collectivités territoriales qui l'accueillent ;
là est le problème délicat pour le législateur qui est aussi , bien souvent, un élu local ;
un rééquilibrage devant de toute façon intervenir au profit de l'industrie et au détriment des services et du commerce.

Zébulon a dit…

quoi de neuf cher Jean-Louis?