« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

dimanche 30 mars 2014

Cheminements d'une campagne, d'une défaite :



A l'été 2012, groggy par de mauvais résultats locaux et sortant péniblement d'affrontements internes, nous UMP,  ici à SN,  sommes très loin de penser que la catastrophique gestion Hollandaise va remettre en selle l'UMP en 2014. Responsable du groupe municipal et délégué communal, je donne mon accord à Josette Emonides, Modem, pour étudier une alliance autour d'une personnalité (alors inconnue) centriste auquel je propose de laisser la tête de liste et la direction de la campagne électorale. En novembre 2012, Josette m'annonce avoir trouvé la perle rare sur laquelle l'UDI, P.Bastida, serait d'accord. En décembre, elle me propose Le Merrer que je rencontre  début janvier 2013. Il me semble en plein accord avec le projet de large rassemblement dont Josette et moi parlons depuis longtemps. Dès lors nous participons à ce "désirs de ville" qui vient d'être créé, puis notre mouvement est le premier, le 2 juillet 2013 à accorder son soutien  national à Le Merrer qui devra encore attendre plusieurs mois celui des partis centristes.
Je m'impatiente, début septembre, de l'absence d'entrée en campagne et du peu de travail en commun sur l'organisation et le programme (ayant participé aux réunions d'échanges "désirs de ville" de  février à juin nous savons à quoi nous en tenir) mais rien ne démarre vraiment avant l'inauguration de la permanence début décembre!  Dès lors, nous ne sommes plus consultés sur rien, tandis que nous fournissons une grande partie de la présence militante.  A de nombreuses reprises, nous essayons d'apporter notre point de vue et d'infléchir l'orientation. Mais LLM  recherche un mythique électorat de gauche non PS : les thèmes de droite sont refusés, la présence de l'UMP à peine supportée, les interventions publiques de ses représentants refusées jusqu'à la victoire de David Pelon. Aucun travail commun régulier sur quoi que ce soit ! Une ligne politique totalement erronée! Le calamiteux P. Bastida, monopolise l'animation de la campagne.
Nous avons été trompé par 2 individus, MM Bastida et Le Merrer, qui ont aussi  beaucoup menti aux nazairiens. Je ne parlerais pas des gaffes d'entre les 2 tours : rencontre clandestine avec le FN puis participation à une manifestation antiFN. Nous n'en serions pas là si nous avions affirmé une ligne plus à droite.
Nous avons tenu  nos engagements car l'occasion était trop belle d'écarter les socialistes de la mairie. Je me suis lourdement trompé sur les buts et la loyauté de nos partenaires;  j'ai commis une erreur!
La manière inouïe dont la droite a été traitée par certains, tant dans ses valeurs que dans ses militants, n'est pas prête d'être oubliée à SN, en tous cas par les adhérents de l'UMP!
Supprimer une voix de droite au conseil municipal de SN était probablement le but visé consciemment par le candidat centriste : Sera-t-il atteint ?  Beaucoup de la gauche à l'UMP, et ailleurs en dehors du monde politique, se réjouiront de ma disparition de la vie politique locale!  Qu'ils s'inquiètent, je serais remplacé.

Jean-louis Garnier

4 commentaires:

Robby a dit…

Je ne suis pas UMP mais je souscris totalement à vos propos. Quand on voit que cette liste fait moins d'élus qu'en 2008 (quand on additionne votre liste et celle d'Izorce) alors que la vague a déferlé sur toute la France... et jusqu'à Trignac, c'est qu'un problème s'est passé à la tête de cette campagne. Le Merrer et Bastida devraient rendre des comptes de leurs errements.

C. Hamon a dit…

Bonjour,



Je partage votre analyse. J’ai très peu suivi pour des raisons d’éloignement cette campagne mais il m’a suffit d’assister à la réunion de lancement (av republique en janvier je crois) pour me faire mon opinion très négative sur le centriste modem (qui a dit que le problème n’était pas les socialistes !!) et de Mr Le Merrer que j’ai trouvé très fade.

A Saint-Nazaire dire que l’on est de droite est un délit ! Ce ne fut heureusement pas le cas ailleurs.

Cordialement

C. Hamon

philippe a dit…

Bonjour Jean Louis
Malheureusement nous n'avons pas pris la mairie au ps et à la gauche
Les erreurs (si il y en a) nous serves et ne font réfléchir pour l'avenir et rebondir
Tu as fais de ton mieux ainsi que tous nos compagnons
Cordialement
Philippe

Anonyme a dit…

Mr Garnier nous fait une très bonne analyse de ce scrutin .
Erreur de casting pour Le Merrer, cet homme plus rose que bleu aurait du trouver sa place dans la liste socialiste.
Une vaste liste de patriotes,avec des centristes de convictions (pas des alliés du PS)+ des bleu azur et des bleu marine, aurait permis de mettre fin à 96 ans de socialo-communisme.
Dommage!