« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

samedi 2 février 2008

La réalité sur la construction de logements

Pour contrer les éléments d'information que nous avons communiqué à la population dans notre premier journal de campagne, le sortant n'hésite pas, dans un tract distribué ce début février 2008, à mentir sur le nombre de logements construit sous ses mandats.
Il prétend que plus de 500 logements par an ont été construits sur SN. Cela représenterait en 25 ans plus de 12 500 logements.

Sur le site de l'Insee, la construction de logement entre 1982 et 2005 sur St Nazaire est de 7069 logementssoit 307 par an (de 82 à 89, 2400, de 90 à 99, 2486, de 99 à 05, 2183).
Plus de 5500 logements soit 18% du parc, aurait été donc construits sur SN en 2 ans selon M. Batteux ! Chacun sent bien que cela est faux!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous savez que vos chiffres sont faux mais l'honnèteté aurait dû vous conduire à les rectifier , vous êtes très fort pour donner des leçons aux autres

SNalternance a dit…

Ah bon ils sont faux et bien donner donc les vrais !
il s'agit des résidences principales bien entendu
voir
http://www.recensement.insee.fr/RP99/rp99/wr_page.affiche?p_id_nivgeo=C&p_id_loca=44184&p_id_princ=LOG1&p_theme=ALL&p_typeprod=ALL&p_langue=FR
nbre logt immeuble : Ensemble
ou voir copie sur notre site

Anonyme a dit…

Les Conseils d'administrations des bailleurs sociaux [secteur HLM]vont augmenter de 3 % les loyers sociaux l'an prochain, A coups d'augmentations ou de stagnations) plus ou moins importantes, les dirigeants de Silène (Bailleur) souhaitent arriver à une homogénéisation de ces loyers au même niveau des bailleurs privés.

On est loin de la campagne des élections législatives dont Monsieur David SAMZUN[ vice-président de Silène ] était le suppléant de Madame Marie-Odile BOUILLÉ

ASSURER A TOUS l'ACCES A UN LOGEMENT
LUTTER CONTRE L'ETALEMENT URBAIN ET LA PRESSION FONCIÈRE